Magazine Cuisine

Salons Saint Jean à Angers (49)

Par Bobosse92
Salons Saint Jean à Angers (49) Premier salon de ce week-end, le Salon St Jean à Angers, cette année situé sur deux lieux distincts, l’Hôpital St Jean - magnifique musée qui renferme des tapisseries d’essence moderne - pour les vins de Loire et de Corse ; et les greniers St Jean pour le reste du monde. Salons Saint Jean à Angers (49) Salons Saint Jean à Angers (49) Salons Saint Jean à Angers (49) Dans l’ordre de la numérotation des stands, qui n’est pas l’ordre de dégustation, quelques impressions prises sur le vif. Domaine aux Moines (Tessa Laroche) Confirmation de la montée en puissance des vins de Tessa, avec une inflexion notée dans le style pour une intégration plus aboutie de la minéralité du terroir. Savennières, Roche aux Moines 2013 : fraîcheur citronnée, équilibre presque sur le semi-oxydatif, avec une légère astringence vivifiante en finale. Très Bien + Savennières, Roche aux Moines 2014 : floralité immense au nez. Bouche grasse et opulente, dans un style toujours tendu, et avec ce grain (tannique !?) sur la finale. Excellent Savennières, Roche aux Moines 2015 : (en cours d’élevage) aromatique développée au nez, plutôt fruits exotiques. Bouche tonique et saline, serrée et vive sur la finale. Très gros potentiel. Excellent (+) Savennières, Roche aux Moines, le Berceau des Fées 2016 : sur le citron et le pamplemousse, immédiat et exubérant. Bouche de demi-corps, très gourmande. Vin de copain par excellence. Très Bien
Catherine et Philippe Delesvaux Confirmation du niveau d’excellence de la gamme. Une mine de bons plans à des rapports Q/P imbattables. La maîtrise totale du bon de l’excellent bio. Anjou, Feuille d’Or 2014 : un vin gras, riche, mais tendu par une salinité gourmande. Très Bien + Anjou, Authentique 2014 : rondeur et cristallinité traçante, grosse empreinte en bouche. Immense potentiel de garde et de plaisir. Excellent (+) Coteaux du Layon, Passerillé 2015 : un vin tout en douceur, sur un équilibre demi-sec. Presque un vin de soif. Très Bien + Coteaux du Layon, les Clos 2015 : puissance rôtie, fraîcheur mentholée, trame carbonée. Tout y est déjà. RDV dans 20 ans. Excellent + Coteaux du Layon, SGN 2010 : superbe impression dès le premier nez. Puissance sucrée équilibrée par les amers mentholés et une acidité de structure bien intégrée. Prêt aujourd’hui (?), et pour longtemps. Excellent ++ Anjou, le Roc 2014 : du fruit, de la cerise, de l’immédiateté. Belle maturité en bouche, avec une belle astringence finale. Un vin à boire … sans modération. Excellent Anjou, le Roc 2015 : encore un cran au dessus en terme de puissance et de maturité, mais sans aucune lourdeur. Il ira loin. Un vin cadeau (hein, Catherine …). Excellent (+) Anjou, la Montée de l’Epine 2015 : un Cabernet Sauvignon qui a du caractère et du potentiel. Jeune, très jeune, et tannique. A oublier quelques années. Excellent
Pierrette, Marc et Sophie Guillemot-Michel Sérieux et classicisme … mais avec une touche d’originalité avec sa gamme d’alcools disponibles (Marc et Fine) … et à venir (Gin). Viré Clessé, Quintaine 2015 : je l’avais goûté un peu mou en aout, voilà qu’il a repris nettement du tonus, de la vivacité et cette minéralité qui sied si bien au Chardonnay. Belle aromatique, acidité juste et amers bien dosés. Excellent
Domaine Bott-Geyl Révélation, réconfort et confirmation : une grande et belle gamme ; un accueil comme on les aime ; et ce retour en grâce du Pinot gris. Muscat, les Eléments 2014 : un joli vin simple mais pas simplet, sur une aromatique glycérinée « sèche ». Très Bien Riesling, Grafenreben 2013 : ça pétrole au nez, c’est tendu, claquant et étiré par de jolis amers en bouche. Très Bien (+) Riesling, Grand Cru Schlossberg 2013 : un peu fermé, mais une impression de belle vinosité, avec une aromatique complexe. Très Bien + Riesling, Grand Cru Schoenenberg 2013 : du volume en bouche, une belle amertume noble, de la tension. Excellent Riesling, Grand Cru Mendelberg 2014 : équilibre clairement sur la rondeur, la gourmandise et l’immédiat. Léger manque d’allonge à mon goût. Très Bien Points cardinaux, cuvée Metiss 2014 : cet assemblage de 4 pinots (blanc, gris, noir et auxerrois) détermine un vin floral et gouleyant. Belle persistance en finale. Très Bien ++ Pinot Gris, les Eléments 2014 : très beau vin, gras, salin, presque perlant. Bouche sérieuse et très vineuse. De la bel ouvrage comme disait ma grand-mère ! Excellent Gewurztraminer, les Eléments 2014 : gras, opulent, charmeur et équilibré. Très Bien ++ Gewurztraminer, Grand Cru Sonnenglanz 2010 : puissance, épices, rôti noble, rondeur et amers salivants. Un équilibre de VT sans lourdeur. Très Bien ++ Pinot Gris, Grand Cru Sonnenglanz VT 2010 : opulence, aromatique élégante et équilibre sur la fraîcheur. Un vrai vin de gastronomie. Excellent (+)
Domaine Hauvette Un accueil sans doute perfectible … et un rythme de dégustation qui ne met pas en valeur les vins. Une impression de « commerce forcé ». Coteaux de Provence, Pétra 2015 : floralité vineuse relative (pour un rosé). Très légère impression de sucres. Bien travaillé. Très Bien IGP Alpilles, Jaspe 2015 : Belle amertume sèche, joli gras enveloppant. Très Bien IGP Alpilles, Dolia 2011 : un vin gras et rond sur un équilibre sec. Très Bien Baux de Provence, Roucas 2015 : ce mélange Grenache-Syrah-Cabernet Sauvignon est rond et plutôt aromatique. Notes secondaires. Très Bien Baux de Provence, Cornaline 2010 : un vin tannique, déjà évolué, avec une acidité (trop ?) marquée, mais qui étire le vin. Bien + Baux de Provence, Améthyste 2013 : pas de prise de notes tellement le rythme de dégustation était soutenu.
Mas del Périé (Fabien Jouves) Très belle gamme d’ensemble … mais dans un climat un peu froid. Cahors, les Escures 2016 : fruité et maturité, tannins crémeux et légèrement sucrés. Simple mais beau. Très Bien (+) Cahors, la Roque 2016 : un supplément de matière et de tension. J’adore la finale qui possède une mâche distinguée. Excellent Cahors, Amphore 2016 : si le vin est un peu fermé, j’ai décelé une trame cristalline limpide, des tannins avec du potentiel. RDV dans 10 ans. Excellent (+) Cahors, les Acacias 2015 : puissance, finesse et aromatique pour ce monstre de tannicité. Excellent Cahors, B 673 2015 : floralité dans l’opulence, belle construction en bouche, tannins veloutés, acidité en support. Magnifique potentiel. Excellent +
Domaine du Joncier (Marine Roussel) Gamme variée et très cohérente, accueil sympathique : tout est réuni pour profiter une nouvelle fois d’une belle dégustation en compagnie de Marine. Lirac, le Blanc 2015 : un blanc sudiste, gras, opulent, mais tendu à la fois par l’amertume du Bourboulenc et par un équilibre semi-oxydatif. Finale qui claque sur la langue. Très Bien (+) Côtes du Rhône, l’O du Joncier 2015 : un vin de copains, fruité et gouleyant … mais sérieux. Poudre de tannins sur la finale. Très Bien + Lirac, le Gourmand 2014 : épices et tannins se conjuguent pour définir un vin … qui porte bien son nom. Très Bien + Lirac, le Classique 2014 : une fois n’est pas coutume, cette cuvée assemble Syrah et Mourvèdre. Un grand vin en devenir, si l’on en juge par son acidité, son amertume noble et un joli grain tannique. Excellent Lirac, les Muses 2013 : maturité et puissance, matière et fraîcheur. Le nez et la bouche s’accordent parfaitement. Finale ultraaaaa longueeeee. Excellent (+)
Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines