Magazine Cuisine

Echauffement

Par Bobosse92
Vendredi saint certes, mais s’il est de coutume de ne pas manger de viande (quoique …), rien ne nous empêche de boire. Nous avons donc mis en pratique cet adage avec deux bouteilles.
Echauffement Champagne, grand cru 2009, Georges Vesselle : une robe dorée assez intense. Un nez très vineux, d′abord sur un équilibre d’élevage nature, c'est-à-dire sur un oxydatif ménagé du plus bel effet. Substrat assez minéral, une touche de fumé et un côté fruité qui laisse penser que ce champagne est un vin de gastronomie. En bouche, attaque sur une belle vivacité. Impression de puissance, de rondeur et de minéralité. L′ensemble est complété par des notes de fruits murs, une touche d'agrumes et une floralité parfaitement équilibrée avec le côté vineux. Très grande persistance sur des amers nobles. Excellent Echauffement Saumur, Coulée de St Cyr 2011, domaine de St Just : magnifique premier nez de chenin, complété par une complexité superlative : substrat minéral, léger enrobé lié à un élevage juste, notes florales et légèrement miellées. La bouche frise la perfection, avec un équilibre sur le fil entre la tension minérale, l′acidité du cépage et la rondeur. L′ensemble est complété par des amers nobles … là aussi superlatifs. Finale qui claque sur la langue, salivante au possible, et complétée par des notes sur un semi-oxydatif « salin » presque parfait. Magnifique Le week-end débute (très) bien. La suite à venir … Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines