Magazine Cuisine

L'Auberge de la Pomme aux Damps (27)

Par Bobosse92
Ce 26 mai est un jour particulier, à plusieurs titre. Cela fait exactement aujourd’hui que l’album mythique, la référence absolue de la pop, le fameux « Sergent Pepper’s » des Beatles paraissait. Pour un fan ultime des Beatles, je ne pouvais manquer l’occasion. Mais c’est également un 26 mai que mon père est parti vers d’autres horizons, il y a maintenant 3 ans. Triste anniversaire ! L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Sentiment donc très mitigé que nous avons choisi conjurer en fêtant la vie, l’espoir et une très prochaine fête des mères, au restaurant étoilé « L'auberge de la Pomme » située au bord de l’Eure, sur la commune de Les Damps.
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Amuse-bouche (dont un superbe oeuf-mimosa revisité) Menu midi baptisé « Menu version ».
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Tomate…tomate et ratatouille
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Foie gras de la ferme du village meringué, compotée de griottes acidulées
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Cabillaud de ligne mi- fumé, duxelle de champignons et choux cabu, crème mousseuse
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27)
Petit choux croustillants aux fruits frais, crème légère à la vanille, sorbet framboise des ronces
Déjeuner sur l’herbe, en terrasse et à l’abri du soleil pour une journée quasi-estivale. Accueil chaleureux et rassurant par William Boquelet le chef (malgré notre retard très conséquent lié à des embouteillages entre Elbeuf et Pont de l’Arche - merci à l’incompétence de la SAPN et des élus locaux), service décontracté, assiette de très grande qualité et très gouteuses, et une belle carte des vins à prix raisonnable. Une adresse sûre qui rejoint mon panthéon personnel. En apéritif, un Lagavulin 16 ans d’âge, sur des notes tourbées et fumées, de grande élégance, légèrement et idéalement rafraîchi par un glaçon. Pointe fine boisée, sur une aromatique iodée présente et juste. Excellent et sans lourdeur ni sensation alcooleuse. Chaleur oblige, nous n’avons pris qu’une seule bouteille, un Saumur blanc, l’Insolite 2013, domaine des Roches Neuves (Thierry Germain) (carafé une heure) : un nez très floral, assez aromatique, de belle complexité, sur un équilibre plutôt rond. La bouche allie rondeur (douceur ?) et belle tension salivante, des notes cristallines complétées par des arômes fruités (fruits blancs), l’ensemble se terminant par une finale tonique, saline et avec une pointe d’acidité vivifiante. Belle empreinte en rétro-olfaction. Excellent
L'Auberge de la Pomme aux Damps (27) Avec le dessert, j’ai pris un verre de Porto Colheita 1994, maison Poças: un vin sur un équilibre clairement oxydatif, une robe évoluée, brun-rouge fauve. Notes de noix mûres et de pruneaux, équilibre en bouche fruité, mêlant fruits noirs et fruits confits, grain tannique superlatif, corpulence mesurée (soyeux) et force tellurique intense. Persistance intemporelle malgré sa jeunesse. Excellent + J’avais lu des horreurs sur internet. Certainement des jaloux ou des malfaisants. Il n’y a rien à redire, tant pour l’accueil que pour le service plus que parfaits. Découverte de cette table, de grande qualité, située dans un cadre bucolique, avec des plats signatures qui valent largement le détour. Mention spéciale pour les tomates, le cabillaud fumé et le dessert sur une base fruits rouges de saison. Nous y reviendrons sans hésitation.
Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines