Magazine Cuisine

De jolis diners et donc de jolis vins

Par Matlebat
Bonjour à tous,
Quelques jolis diners en cette rentrée avec des amis, de ceux avec qui on a envie de partager de beaux vins !
De jolis diners et donc de jolis vinsCôte Rôtie, Rostaing Ampodium 2009 : Un nez un peu discret mais précis, fin, subtil, friand sur le cassis, note floral fraiche violette, puis épice réglisse, pointe ronce, a l'aération pruneaux arrivent fond moka/balsamqie et léger bacon roti. La bouche est ample plutôt délicate, aux tanins soyeux, avec une structure fine mais solide, pas d'une grande densité mais belle sapidité de cassis, puis plus fruit rouge mûr, léger confiture, acidulé, note épice évoluant patchouli, pointe fraiche ronce, floral, fond léger moka, cerise krichée. La finale est fraiche, acidulée, fine et délicate avec un  regain de puissance, persistance intéressante de cassis, de fruit rouge acidulé, note épice réglisse, patchouli, toujours pointe ronce, fond léger balsamique. Excellent 91 (16,5)
De jolis diners et donc de jolis vinsVolnay, Voillot Champans 2010 : Un nez encore discret (12H), sur la framboise, la cerise noire, note ronce et sous bois, puis épice, typé réglisse, poivre, fond de noyau qui commence à se faire moka. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux amples enrobant une joli tension, de la profondeur, un ensemble encore en retenu, sur la framboise, la groseille, note de ronce, de bourgeon de cassis, puis plus épicé réglisse, poivre, fond moka léger. La finale est fraiche profonde et belle persistance de framboise, de groseille, d'épice, fond léger moka. Pas encore prêt, a attendre car j'ai l'impression que le vin prend la direction du 90 direct, Excellent 93-95 (17-18)
De jolis diners et donc de jolis vinsChili, Domaine Laroche Carmenere 2006 : Un nez très marqué myrtille, puis cassis, note épice poivre, pointe bourgeon de cassis fraiche, fond noyau balsamique. La bouche est robuste, dense, grosse attaque, puis ça déroule puissant, massif, avec des tanins veloutés, précis évitant de tomber dans le rustique, mais poudrant un poil en finale, sur la myrtille, mûre, léger confiture sucré, note épice poivre, pointe fraiche, bourgeon de cassis, ronce, fond noyau balsamique, et léger moka. La finale est fraiche offrant un peu de profondeur, empreinte qui poudre un peu, persistance intéressante, de myrtille, un peu liqueur, note épice toujours poivrée, fond noyau, balsamique et léger moka. Joli von dans un style puissant, balaise, un peu rouleau compresseur mais précis. TB 90 (16) à réserver pour les cuisines roboratives.
De jolis diners et donc de jolis vinsVougeot, Domaine Clerget Les petits Vougeot 2005 : Un nez a maturité, fruit noir, assez mat, note fraiche ronce, pointe cerise noire alcool, un côté épice girofle et fond entre café et léger moka. La bouche est corpulente, droite, profonde, plutôt austère, tanins soyeux enrobant la fraicheur, sur la cerise noire, le cassis, note fraiche ronce/rafle, pointe épice légère et fond toujours entre cuir et moka. La finale est fraiche, de belle densité, empreinte soyeuse, c'est tonique mais un peu amer et surtout mat (voir terne) et une persistance intéressante mais peu complexe, sur le cassis, la ronce, légère épice et fond moka/cuir. TB 89 (15,5 )
De jolis diners et donc de jolis vinsCote Rotie, Guigal Ampuis 2005 : Un nez classe ou le bois s'est fondu, sur le cassis, note bacon grille, puis poivre, pointe vanille, fond grillé fumé classe. La bouche est corpulente/charpentée, aux tanins fins, précis, soyeux, mais un poil rigide, sapide sur le cassis, myrtille, note plus marqué vanille puis poivre, fond  bacon grillé, fumé. La finale est fraiche, un peu brut dans son empreinte, et amer, persistance intéressante de cassis, note bacon grillé, pointe poivre, fond grillé. Cela reste Excellent 93 (17). Classe, comme attendu, presque aristocratique mais cela manque de quelque chose, un grain de folie, une personnalité...
De jolis diners et donc de jolis vinsCote Roussillon, Domaine des Schistes Coumeille 2015 : Un nez très délicat, fleuri, pivoine, violette, sur la cerise, le cassis, note épice friande, patchouli, fond noyau et léger tourbé. La bouche est charpentée, droite, aux tanins soyeux, fins, précis, mais surtout délicats, de la fraicheur, très sapide, sur la cerise noire, le cassis, note fleurie marquée, fraiche, puis épice patchouli, réglisse, fond noyau et tourbé. La finale est fraiche presque puissante, mais reste élégante, belle empreinte tanique, et belle persistance de cerise, de cassis, note fleur varié, puis épice plus réglisse, fond noyau et un coté cacao. Très joli vin, moins rhodanien que dans mon souvenir, une certaine personnalité pour cette syrah sur schistes du Roussillon. Excellent 91 - 93 (16,5+)
De jolis diners et donc de jolis vinsSancerre, Alphonse Mellot Moussieres 2008 : Un nez très exotique avec une pointe oxydée, sur l'ananas, note épice safran puis plus curry, fond citron. La bouche est droite, belle fraicheur, bien enrobée, sur le fruit exotique, ananas, passion, note épice safran, curry, fond agrume citron pointe végétale. La finale est fraiche, belle empreinte, de la profondeur, persistance plus qu'honnête sur les aromes du nez. une bouteille exotique, assez baroque, entre légère oxydation et exubérance aromatique, dans une structure droite et bien construite. Un peu trop exubérant pour moi TB 89 (15,5)
De jolis diners et donc de jolis vinsVolnay, Rebourgeon Mure Caillerets 2013 :Un nez plutôt discret, sur la cerise, la framboise, note ronce et sous bois, puis sureau, réglisse, fond léger moka fumé. La bouche est charpentée, large, solide, structurée avec de la fraicheur, des tanins encore jeunes mais soyeux, sur la cerise, la framboise, note ronce, sous bois puis réglisse, fond léger moka, sureau, fumé. La finale est fraiche, acidulée, sur la framboise, la groseille, note ronce, sous bois, puis réglisse, sureau fond moka, fumé. Excellent comme d'hab dans le plus pure style du pinot Bourguignon sans esbrouffe. 92 (17)
De jolis diners et donc de jolis vinsMuscat de Rivesaltes, Domaine des Shistes 2016 : Un nez très séduisant, friand, pure, de mangue, d'agrume, mandarine, note fleur blanche, fond léger terpénique typé cire d'beille et tourbé. La bouche est ronde, sucré bien sûr, mais bien soutenue par la structure et la fraicheur, très sapide, acidulée, marquée mangue, puis plus agrume confit, mandarine, note fleurie, fond cire d'abeille et tourbe, ça se tient mais c'est dessert. La finale est ronde, acidulée, gourmande, a nouveau grande pureté, et grande sapidité de mangue, d'agrume, mandarine, fond léger cire d'abeille et tourbé. TB 90 (16)
De jolis diners et donc de jolis vinsCote Roussillon, Domaine des Schistes Coumeille 2014 :  Un nez plus marqué animal/écurie (mais qui reste acceptable, quoique limite) que la version 2015, sur le cassis, puis les notes délicates fleuries qui offrent un contraste certain, fond noyau de cerise et cacao. La bouche est corpulente, précise, tanins fins soyeux, ample et profond, très belle structure, sur le cassis, la cerise mûre, note animal moins marquée, plus fleurie et épice, gourmand, fond cacao noyau de cerise. La finale est fraiche, tonique belle empreinte tanique soyeuse, acidulée sur le fruit noir mûr, cerise noire, cassis, note fleurie et épice reviennent dans une intéressante persistance sur fond cacao et léger fumé (l'animal/gibier est léger). TB 90 16 mais du coup ce coté animal rend le vin un peu moins net.
Amicalement, Matthieu

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Matlebat 1246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines