Magazine Cuisine

Restaurant "Au Fil du Zinc" à Chablis

Par Bobosse92
De passage à Chablis pour quelques dégustations dans les environs, je cherchais un endroit sympathique pour le déjeuner du midi. Sur les conseils de l’ami Oliv, notre choix se porte sur le restaurant au Fil du Zinc. Il est des endroits comme ça. Au départ, un repas rapide sur le pouce façon bistrot eût largement suffi. Mais un je-ne-sais-quoi nous a surpris dès notre arrivée. Une ambiance qui nous a détourné de notre objectif initial. Bref, nous sommes parti sur un menu en 5 services … Amuse bouche divers Velouté de potimarrons et graines de courges Tartare et œufs de truites de Prégilbert, crème raifort et mâche Pâté en croute, veau et canard Cochon, Chutney de kaki, choux de Bruxelles ‘al dente’ Quelques fromages (sans photo) Dessert sur une base Crème de marrons, glace rhum et clémentine Puisque nous conduisions (et accessoirement que nous avions prévu deux dégustations dans l’après-midi), nous nous sommes contentés d’une bouteille, mais quelle bouteille : Chablis, Grand Cru les Clos 2012, Jean-Paul et Benoit Droin: (sans prise de notes) un nez sur une grande fraîcheur chablisienne, une impression minérale fine et mesurée, complexifiée par une sensation de léger gras et une belle aromatique un peu fumée. En bouche, le vin est puissant mais élégant, certes jeune, mais d’une complexité folle. Parfaite association entre la tension acide, la minéralité d’Exogyra virgula (sacré Kimméridgien !), le gras enrobé fin du millésime, la complémentarité de ses marqueurs venant apporter un supplément de profondeur et de vibration tellurique. Salivation claquante assurée et une empreinte d’une longueur exceptionnelle. Un vrai vin de cailloux comme je les affectionne. On approche doucement de la perfection. Excellent + (+) Un domaine que je découvre grâce à notre Papy, et quel domaine. Et avec le cochon, nous avons craqué pour un verre de rouge. Un Givry premier cru la Brulée 2015, François Lumpp : du fruit, du fruit et du fruit, mais pas que. Structure tannique sérieuse, plutôt sur la finesse, une pointe fumée bien présente. Architecture acide en place, bien tendue, et qui apporte un complément (j’allais dire un contre-point) aux tannins. Belle finale étirée, presque gouleyante. Très Bien + Grande et belle découverte pour ma part. Un vrai bistronomique : ambiance, accueil et service décontractés, mais avec le style ; assiette(s) de très haut niveau (mentions spéciales au tartare de truites, au pâté en croute, à la cuisson du cochon et des légumes et au dessert - pas de jaloux !), avec une certaine touche d’originalité ; carte des vins fabuleuse, à prix doux. Je note, je note pour une prochaine fois. Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines