Magazine Cuisine

« La guerre des Paul(s) n’aura pas lieu »

Par Bobosse92
Week-end de transition avant un séjour en baie de Somme à venir, avec quelques restaurants programmés. Menus divers avec en main-course un risotto aux asperges le midi, un dos de cabillaud au four le soir. Comme accompagnement, nous choisissons donc respectivement : « La guerre des Paul(s) n’aura pas lieu » Muscat 2015, domaine Paul Blanck : un vin aromatique, sur des notes terpéniques douces propres au cépage. Puissance mesurée, de l’énergie et du volume, sur une base florale et aérienne. Finale sèche (au sens « pas sucrée ») mais tendre. Simple et jeune, mais déjà tellement séduisant. Un vin croquant sous la langue ! Très Bien + Pinot blanc 2015, domaine Paul Ginglinger : vin minéral sur une acidité fine, équilibrée et très mesurée. Notes florales et de fruits blancs (poires), avec une touche tendre. Très joli gras sur la finale étirée qui révèle une pointe d’amers sur laréglisse. Un vin tout en dentelle et en élégance, sans sacrifier à une belle persistante. Très Bien + Des vins de cépage oui, mais de beaux et grands vins réalisés par des artistes. Match nul entre les deux Paul, sur des équilibres différents évidemment (un grand merci respectivement à Philippe et à Michel pour ce cadeau). Décidemment, « La guerre des Paul(s) n’aura pas lieu » ! Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines