Magazine Cuisine

Brève visite 2018 au Domaine des Schistes avec un Casot d'en gora, grande classe

Par Matlebat
Bonjour à tous,
Cette année, à nouveau visite à l'excellent domaine des Schistes à Estagel. Arrivé au village par le col de la Dona, évitez de venir en 4x4 car on arrive directement dans des rues à la largeur liliputienne…
Brève visite 2018 au Domaine des Schistes avec un Casot d'en gora, grande classe
Bref, cette année, les vendanges ne sont pas commencées, c'est plus tranquille et c'est Mr Sire qui nous reçoit. Très belle dégustation, très intéressante discussion sur l'histoire de la culture vigneronne catalane de ce domaine qui en est à la 6eme génération avec le fils.
Questions vins, c'est toujours aussi intéressant, avec un Essentiel blanc toujours au top mais un Essentiel rouge beaucoup plus intéressant cette année ! Une bombe de fruit rouge et noir, de prune, d'épice avec une bouche droite, à la profondeur confondante… Cet assemblage de grenache, carignan et llodener pellut, sur schistes uniquement, se boit tout seul mais offre une intensité, une plénitude et une longueur remarquable. Bien sûr les catalans auront compris que le pellut, le poilu, c'est bien ce llodener… qui n'est autre qu'une variété de grenache noir local à la feuille poilue :-).
Cette année, au niveau des parcellaires, j'ai beaucoup plus apprécié les blancs que l'année dernière, et surtout le grenache (plus que le macabeu), très beau vin dont voici mon CR de retour à la maison :
Brève visite 2018 au Domaine des Schistes avec un Casot d'en gora, grande classe

Côtes du Roussillon, Domaine des Schistes Casot d'en Gora 2016 : Très joli nez délicat de fleur, de pain d’épice , de pêche, belles notes de foins séchées qui apporte de la fraîcheur et une pointe miel gourmande sur un fond cire d’abeille, légèrement anisée/fenouil. La bouche est ronde, ample, joli toucher gras d’une matière de belle concentration avec de la structure, sur la pêche, la fleur, les notes d’herbe séchée, de foin, sur un fond amande avec une pointe fenouil. La finale est ronde, ample, sèche, elle tient sur la structure et offre une persistance intéressante et élégante, dans un profil amer, de pêche, de foin séchée, de fleur, note fenouil, sur un fond cire d’abeille, classe. Excellent 91/93 17 que ce parcellaire de grenache gris et blanc issu de la côte de schistes et calcaire sous Quiribus.
Pour les rouges, confirmation de l'énorme qualité du 100% carignan, Caune d'en Joffre, élevé 100% en cuve depuis quelques années car le passage en foudre durcissait les tanins et diminuait le fruit. Vu la bombe que c'est, je pense qu'ils ont bien raison :-)
Belle discussion autour de Coumeille, la parcelle 100% Syrah, planté dans les années 80 par Mr SIre dont il me confie qu'avec les étés de plus en plus secs, la syrah souffre. Il sent que sa vigne ne s'épanouit pas ou plus. Il lui faut plus d'eau et d'après lui, pas forcément dans le sol, il faut plus d'humidité dans l'air… Et quand on est monté à Quiribus, on imagine bien que ces parcelles exposés plein sud-sud est entre 200 et 300 m d'altitude ne sont pas propices aux rafraichissement par vapeur d'eau. Il compte remplacé les pieds au fir et à mesure par du grenache noir ou du carignan qui supporte mieux (Ah les cépages locaux…). En attendant cette syrah sur Schistes, reste délicieuse.
On finit par les Maury et autres vins mutés ou rancio, toujours de qualité. Dont ce Muscat Joa, obtenue après macération qui reste très fin et délicat, dans un équilibre demi-sec très intéressant.
Encore une belle visite, un domaine à voir, avec des prix encore très abordables, bravo à la famille Sire.
Amicalement, Matthieu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Matlebat 1246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines