Magazine

Quatre-quarts et moto verte

Publié le 25 octobre 2008 par Irene
Observez attentivement ce panneau, quitte à réviser votre code de la route (ça ne fait jamais de mal). Vous lisez comme moi : Interdit aux quatre-quarts et aux motos vertes. Premier indice : le quatre-quarts. Cette photo de mon ami Jérôme Galland a-t-elle été prise en Bretagne ? Non, me dit-il : "en Vendée". On mettra ça sur le compte de la mondialisation. Le quatre-quarts sévit désormais chez les Chouans, jusqu'ici défenseurs incontestés du préfou, et la mojette détrônera bientôt le coco de Paimpol, j'en ai peur. Quant aux motos vertes, elles n'ont qu'à passer leur chemin creux. Vous avez une Honda Varadero rouge ? Pas de souci, circulez ! Le risque, en moto, c'est de faire fuir les champignons, déjà un peu farouches en cet automne peu arrosé. A cet égard, le Guide vert (lui aussi) des Champignons de France vient d'être réédité chez Solar. Ça ne suffira pas à faire de vous un mycologue averti, mais c'est un début pour fouiner dans les fougères en quête d'un bolet ou d'une chanterelle. Même quand on rentre bredouille, aller aux champignons, c'est toujours un bonheur quand on ne fait pas l'objet d'une balle perdue ! A défaut d'y aller (en ville, il n'y guère que l'agaric des trottoirs, cousin du champignon de Paris, qui pousse sur le bitume, quitte à le soulever), j'ai acheté des girolles au marché. Pour accompagner une noix de veau qui cuira à feu doux dans une cocotte en fonte. Comme les champignons eux même, ce genre de plat doit être bien arrosé. Je choisirais bien un bourgueil 2006 de la gamme Tastevins ou un saumur-champigny. Champignons, champigny… à vous de trouver la suite de cette comptine automnale.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte