Magazine Cuisine

Gratin dauphinois rapide et fondant à la crème de soja

Par Cicerolle

Ah la la... ça fait trois fois que nous avons plein de pommes de terre dans le panier bio de la semaine. Certes elles sont délicieuses (ça oui), mais pour moi qui suis une petite mangeuse de patates, le stock est disproportionné ; pour autant, je m'en voudrais de les laisser s'abîmer avant d'avoir eu envie de les consommer toutes.

Heureusement, il y a le congélateur qui permet de conserver les plats cuisinés. Il y a aussi la belle recette du gratin dauphinois qui a le mérite d'utiliser tout plein de patates à la fois et peut être facilement découpé en parts, que l'on décongèlera un jour de flemme ou de pas-le-temps. Le gaspillage, ce n'est pas pour moi. Je n'en ai ni les moyens ni la mentalité.

Gratin_dauphinois_cr_me_de_soja2

J'ai suivi les principales étapes de la recette proposée par le site "Le meilleur du chef", qui met en oeuvre une façon de faire originale et simple, avec un temps de cuisson au four divisé par trois (économique et écologique !) pour un résultat délicieusement fondant, que j'ai a-do-ré. Ce fut l'occasion d'utiliser le lait de soja et la crème de soja. Adoptés ! Ils rendent ce gratin bien plus léger pour une saveur qui n'a rien à envier aux ingrédients classiques. Du moins c'est mon avis, à vous de tester.... Avec ça, une petite pointe de purée de cajou pour un petit goût encore plus sympa... j'ai adoré aussi !

Pour 4 personnes :

- 800 g de pommes de terre
- 25 cl de lait  : j'ai mis 15 cl de lait de vache bio et 10 cl de lait de soja (bio aussi, cela va sans dire)
- Un peu de lait de soja supplémentaire, plus 20 cl de crème de soja (la marque Provamel, en magasin bio coûte 1,04 euro la brique de 250 ml, ici, à Biarritz, c'est-à-dire nettement moins cher que les crèmes de soja vendues en supermarché, c'est bon à savoir).
- 1 noix de beurre
- noix de muscade

Mes petits plus :
- 1 louche de vin blanc sec
- 1 cs de purée de cajou (ou de purée d'amandes)
- une pincée de piment d'Espelette

Eplucher les pommes de terre et les découper en tranches de 3 mm environ. Les disposer dans une grande casserole avec les 25 cl de lait (de vache et de soja), le beurre, un peu de sel et la muscade.

Ajouter la purée de cajou, le vin blanc et le piment d’Espelette. Porter à ébullition en remuant, puis baisser le feu légèrement et poursuivre la cuisson 8 minutes. Remuer continuellement avec une spatule pour éviter que la préparation attache. Au besoin, baisser le feu à mini. Les pommes de terre vont s'enrober de crème.

Verser ensuite la crème de soja ainsi qu'une rasade de lait de soja. Laisser cuire à feu très doux pendant 7 minutes environ,  en remuant toujours (sinon ça attache).

Retirer du feu.

Disposer délicatement la préparation dans un plat à gratin. Enfourner à th 5-6 (selon votre four) et laisser cuire environ 15 à 20 minutes (au lieu des 45 mn classiques). Humez la délicieuse odeur qui sort du four... Servir dans le plat de cuisson. Ou bien attendre que le tout soit totalement refroidi, découper en parts et congeler dans des boîtes prévues à cet effet. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cicerolle 429 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte