Magazine Cuisine

Quelques bonnes tables à moins de 20 €

Par Toinard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est la crise ma bonne dame. Certes mais à l’heure du déjeuner, nous ne sommes pas contraints et forcés de dépenser 20 € dans une pizzeria. Non loin de là, il y a forcément de jolis bistrots qui mitonnent des formules qui enchantent notre palais et notre porte-monnaie.

 

 

LE PETIT CURIEUX

Aussi discrète que planquée, cette minuscule adresse mérite d’être mise en avant dans un quartier où les brasseries voisines font le plein malgré des prix bien plus élevés et des nourritures d’un classicisme absolu. Sur le tableau noir, Marc a écrit les festivités du moment que l’on attend sagement en compagnie d’une crème de sardines. Au programme des filets de sardine au vinaigre vivifiants qui claquent au palais puis un dos de porcelet intelligemment caramélisé au sirop d’érable et servi avec une purée de manioc. On s’accorde un verre de Touraine cuvée « P’tit Tannique Coule Bien » de Thierry Puzelat ce qui ne grève en rien notre budget et on termine par un tiramisu.

16, rue des Filles du Calvaire. 3e. Tel. 01 42 74 65 79. Menus : 15 et 19 € (au déjeuner), 20 et 25 € (au dîner). M° Filles du Calvaire

LA CANAILLE

On aime cette maison pour sa passion pour l’art, les vins et la cuisine signée Jean-Pierre Crouzet. Comme son nom l’indique, ce sont des plats canailles à souhait comme le pain perdu aux courgettes, champignons, olives noires et crème de parmesan suivi d’un dos de lieu jaune, crème au vinaigre balsamique et tombée d’épinards et pour terminer un cake banane et chocolat.

4, rue Crillon. 4e. Tel. 01 42 78 09 71. Menus : 14,50 et 18 € (au déjeuner), 29,80 € (au dîner). M° Sully – Morland

LILANE

Une adresse qui a de beaux jours devant elle si elle continue sur ce rythme à savoir un accueil souriant, une décoration dans l’air du temps et une cuisine maligne qui remporte tous les suffrages. Comment pourrait-il en être autrement quand on a goûté au crabe en pain brioché, émulsion de crevettes, à la daurade grillée et son risotto aux artichauts et au soufflé aux fruits de la passion.

8, rue Gracieuse. 5e. Tel. 01 45 87 90 68. Menus : 16 et 20 € (au déjeuner) et 25 et 30 € (au dîner). M° Place Monge

L’EPI DUPIN

Ce restaurant ouvert il y a plus de dix ans vient de se refaire une petite beauté quelques semaines avant l’arrivée du printemps et c’est avec un plaisir non dissimulé que nous sommes allés goûter ou plutôt regoûter la cuisine de François Pasteau. Sa formule au déjeuner est une aubaine car ce chef a du talent et il nous le prouve dans sa formule à 19 €. Souvenir ému pour une friture d’éperlans, roquette sauvage et sauce tartare, une poêlée de ris d’agneau, fondue d’épinard et sauce langoustine et un pain perdu tiède aux framboises et glace réglisse.

11, rue Dupin. 6e. Tel. 01 42 22 64 56. Menus : 19 et 25 € (au déjeuner) et 34 €. M° Sèvres-Babylone.

LE BAR A MANGER

Du gris souris, du bois, quelques pierres apparentes, un mobilier contemporain,

quelques touches de vert et de verdure, ce Bar à Manger, BAM pour les intimes, possède le charme d’une adresse bien dans son époque qui a su mêler hier et aujourd’hui sans dénaturer le lieu. La cuisine est comme le lieu, elle pioche dans le passé pour y trouver des bases et regarde vers le futur en y ajoutant une note personnelle. Pour s’en convaincre, il suffit de goûter les ravioles de légumes et consommé de bœuf puis la blanquette de veau aux abricots secs et riz sauvage qui résume parfaitement le positionnement culinaire, un zeste de nostalgie mélangé à une pincée de vision du futur et enfin, une tarte Tatin poire et ananas pour conclure, le tout pour 18 €. Avouez que ça mérite le déplacement.

13, rue des Lavandières Sainte-Opportune. 1er. Tel. 01 42 21 01 72. Menus : 13, 15 et 18 € (au déjeuner) et 30 € (au dîner). A la carte, compter de 32 € (au déjeuner) à 34 € (au dîner). M° Châtelet

LE CAFE CONSTANT

Le Café Constant régale son monde avec une formule au déjeuner qui a l’avantage d’être à moins de 20 € mais qui a l’inconvénient de ne pas laisser le choix. Qu’importe, 16 €, ça vaut quand même le détour et les plats proposés sont effectivement à la hauteur de nos espérances. Que diriez-vous d’un tartare de saumon et huîtres relevé au gingembre, d’une entrecôte cuite à la plancha et sa purée de pommes de terre et de quenelles aux chocolats ? Ca donne envie non ?

139, rue Saint-Dominique. 7e. Tel. 01 47 53 73 34. Menu : 16 € (au déjeuner). A la carte, compter 33 €. M° Ecole Militaire

URBANE

Photos urbaines, table de mixage pour le soir, salle baignée par la lumière, Urbane joue la carte du contemporain et pas seulement dans le décor. La cuisine conjugue admirablement les saveurs de nos terroirs à celles d’ailleurs et le meilleur exemple n’est autre qu’un cabillaud en croûte de persil et de citron à moins que vous ne préfériez cette bavette avec pommes de terre écrasées sur lesquelles viennent se poser des amandes émincées et une crème au raifort. Les chupa chups chocolat, frangipane et noisettes nous font retomber en enfance mais c’est diablement bon.

12, rue Arthur Groussier 10e. Tel. 01 42 40 74 75. Menus : 10, 15 et 19 € (au déjeuner), 25 et 30 € (au dîner). M° Goncourt


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toinard 575 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine