Magazine Cuisine

Des Bordeaux 2005 en bouteilles

Par Daniel Sériot

Je vais vous proposer, dès cette rubrique, des commentaires des vins du millésime 2005 en bouteilles, que j’aurai l’occasion de déguster, que ce soit par des visites chez les producteurs, comme Pavie-Macquin 2005, Domaine de l’A, Charmail, dégustés en Juillet dernier, ou lors de dégustation entre passionnés. Commençons la série par deux vins de la rive droite

Saint Emilion : La Grâce Dieu les Menuts  2005

La robe est foncée, avec des reflets de couleur violine à pourpre, le nez est net et assez intense avec des arômes de cerises, myrtilles, épices ,réglisse, l’élevage est peu marqué, l’ attaque est nette, droite, fruitée, mais les tannins sont fermes, mêmes rustiques, ce qui donne une sensation de manque de gras, en milieu de bouche , malgré la présence de fruits ( pas très précis), la finale est assez puissante, avec du goût, mais l’astringence et l’amertume finissent par l’emporter. Un style à l’ancienne, pour les amateurs qui n’ouvrent pas leurs bouteilles avant 10 à 15 ans Noté 84

Saint Emilion : Fonplégade  2005

La robe est noire, saturée, avec un fin liseré de couleur violine à sanguine au bord du disque, le nez est intense et opulent avec de superbes arômes de cerises un peu kirschées, de myrtilles, d’épices, de zan, et des notes de café et de chocolat ( l’élevage est en retrait), la bouche est riche , grasse, avec des tannins parfaitement civilisés et enrobés malgré leur grande présence, le vin est savoureux, charnu, et corsé en milieu de bouche, la superbe acidité mûre du millésime donne de la fraîcheur et du tonus à une finale, longue , intense, épicée avec des saveurs de cerises kirschées. Après un 2004 de bonne facture, un superbe 2005. Noté : 93 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines