Magazine Cuisine

Soirée Beaujolais & Design l

Par Eric Bernardin

BVN_THULON_06_2

DSCF5818

Comme tous les 3èmes jeudis de novembre, le Beaujolais Nouveau fait son apparition. L'occasion pour Patrick Chatenet de C'Design et votre serviteur de vous inviter à une soirée dans son magasin bordelais. Ayant eu la chance de le déguster en avant-première, je peux vous dire que le Beaujolais Villages 2007 du Domaine de Thulon est une petite merveille qu'il serait dommage de ne pas goûter! Oubliez tous les a priori que vous pouvez avoir sur le Beaujolais nouveaux: pas de banane, de bonbon anglais et un côté too much, lassant au bout de deux gorgées... Non, que du fruit (cerise noire, mûre) et des épices, une bouche gourmande, fraîche et pulpeuse. Un régal, quoi!

BEAUJOLAIS_SANS_SOUFFRE_05

Je profiterai de cette soirée pour vous faire découvrir d'autres vins concoctés par la famille Jambon. D'abord, un sans soufre d'une pureté et d'un naturel époustouflant dont je vous ai déjà causé ICI. Puis une cuvée

vieilles vignes d'une

race étonnante,

BEAUJOLAIS_VIEILLES_VIGNES_05
et qui permet de mieux comprendre pourquoi le Beaujolais est rattaché à la Bourgogne. Ce gamay pinote comme pas permis et vous emmène du côté de Volnay par sa finesse et son élégance. Un vin à mettre dans une dégustation en aveugle pour surprendre vos amis!
LA_CERISE_SUR_LE_GATEAU

Avec la Cerise sur le gâteau, nous sommes dans un registre encore différent: la sensualité. Au nez comme en bouche, ce vin est une invitation au plaisir. Dès que vous penchez le nez sur votre verre, vous vous dites que vous allez vous régaler. Vous n'allez pas être déçu: la bouche est tendre, onctueuse, aux tannins soyeux et d'un fruité d'une intensité rare. Superbe! Ses géniteurs le conseillent sur un gâteau au chocolat: je veux bien les croire, mais l'on peut aussi considérer que c'est un dessert à lui tout seul, tellement c'est slurpesque!

OPALE_05
Pour finir, la cuvée

Opale. la pierre précieuse du domaine. Plus dense et plus puissante que la cuvée précédente, elle est taillée po

ur la garde. Le boisé est plus pré

sent, mais déjà parfaitement intégré à une matière riche et bien mûre, signature du fameux millésime 2005. Tout ça permettra dans quelques années d'obtenir un vin d'une grande complexité qui devrait apporter beaucoup de plaisir à ses heureux détenteurs. Un investissement bien placé!

Vous êtes tentés? C'est fait pour ;o) Vous êtes les bienvenus à cette belle soirée. Pour y participer, il suffit de m'envoyer un e-mail et je me ferai un plaisir de vous inscrire sur la liste des invités. Si vous n'êtes pas libres le 16 novembre, une autre soirée devrait être organisée la semaine suivante à l'Eau à la Bouche, avec une formule mets & vins.

DSCF5816


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines