Magazine Cuisine

Sauternes : portes ouvertes 2009 (2)

Par Daniel Sériot

Cette propriété occupe92hectares de vignes, plantées sur des sols et sous-sols constitués de graves sablo-argileuses. Le cépage Sémillon représente 90% de la surface cultivée, le Sauvignon 10% seulement. Peu de renouvellement dans les vins proposés, à la dégustation, lors de ces Portes Ouvertes : Castelnau de Suduiraut 1999 est encore à l’affiche, tout comme Suduiraut 1998, les derniers millésimes, après 2000, très bien goûtés en primeurs ne sont pas encore proposés, lors de cette manifestation, je le regrette.

Castelnau de Suduiraut 1999

La robe est dorée, le nez évoque l’abricot, la mangue, avec un soupçond’iode, en bouche, le vin est bien constitué, avec des fruits assez expressifs, c’est assez plein, dans le milieu de bouche, les saveurs fruitées s’expriment, de façon satisfaisantes, tout est en place, sans l’envergure du premier vin, la finale, de longueur normale, est assez parfumée, sans grande complexité, mais avec une bonne intensité des arômes de fruits jaunes. Noté 14

Suduiraut 1998

La robe offre une teinte vieil or, assez soutenue, l’olfaction est un peu retenue, après agitation, des arômes d’abricots, d’ananas, de mangues écrasées, et de raisins de Corinthe, sont perceptibles, accompagnés de miel, et d’une très légère note d’iode, qui n’était pas présente dans l’échantillon de l’année dernière. De l’élégance et de la finesse, dans un vin qui offre des fruits plus confits que totalement rôtis, le milieu de bouche est assez étoffé, avec une chair fine, mais onctueuse, la finale d’une très bonne persistance est bien équilibrée, plutôt intense, avec de délicieuse saveurs de mangues, d’abricots, de cannelle, et d’amande .Noté 16+


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines