Magazine Cuisine

Portes Ouvertes à Sauternes : 11/11/07 (1)

Par Daniel Sériot

Je n’évoquerai pas les vins qui se sont mal goûtés,lors de ses Portes Ouvertes,  pour avoir été servis trop froids et pas assez aérés. Voici pour commencer une intéressante dégustation d’une propriété qui réalise des vins superbes dans les grands millésimes sauternais, depuis son rachat  en 1992, et étonnants de classe dans les millésimes un peu moins réputés 

Castelnau de Suduiraut 1992

1992 voit la naissance du second vin , dans ce millésime, il n’y a pas eu de premier vin.

La robe est colorée( or profond), le nez expressif évoque des arômes de fruits secs, d’abricots et de miel. La bouche est assez pleine , en entrée ,mais dès le milieu, la matière manque un peu d’élan, ce qui se ressent dans une finale ,de persistance moyenne, assez parfumée mais marquée par une amertume assez appuyée Noté 13,5

Suduiraut  1998

La robe est de couleur or assez soutenue, le nez est pur , d’une bonne intensité, avec des arômes de fruits secs  (raisins de Corinthe ) , agrumes confits  (oranges),abricots secs, miel. La bouche est racée, avec une liqueur d’une très belle définition, mariant finesse et puissance contenue , les saveurs de fruits légèrement rôtis ( dont l’abricot ) sont très pures ; belle présence du vin en milieu de bouche ( fine structure assez compact ), la finale est fraîche, savoureuse, parfaitement déliée, très longiligne. Très belle bouteille dans un millésime qui n’a rien d’exceptionnel  Noté  presque 17


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines