Magazine Cuisine

Portes Ouvertes à Sauternes : 11/11/07 (3)

Par Daniel Sériot

Cette propriété, d’environ 33 hectares,  a un encépagement de Sémillon ( 80%), Sauvignon ( 18%), et de muscadelle (2 %), les sols et sous-sols sont constitués d’argiles et de graves, l’élevage n’utilise que 30% de bois neuf. La propriété a réalisée des vins de qualité, dans les grands millésimes sauternais : 1988 (que j’aime beaucoup), 1989, 1990, 2001, et l’atypique 2003.

Château Becquet 2005

C’est le second vin de Rabaud Promis

La robe est jaune, tirant vers un couleur or, très claire, le nez est discret et peu expressif : quelques arôme d’agrumes, la bouche est assez légère, avec une palette aromatique réservée (pamplemousse –orange), un vin qui manque d’envergure et de concentration dans le milieu de bouche, ce qui se ressent dans une finale assez courte   Noté  12

Château Rabaud Promis 2003

Ce vin est servi un peu trop frais.

La robe est jaune dorée, avec des larmes assez marquée au bord du verre, le nez est fermé, la palette aromatique est à peine perceptible pour essayer de la décrire, la bouche est onctueuse, d’une bonne richesse, avec du gras, et des saveurs d’abricots ( fruits et peaux) confits, de miel et de fruits exotiques ( ananas) soulignent un milieu de bouche d’une bonne amplitude, la finale est intense , parfumée, avec une fraîcheur assez nette pour le millésime Noté 15,5 avec un potentiel de 16 quand le vin sera parfaitement en place.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines