Magazine Cuisine

Primeurs 2009 : Sauternes (fin)

Par Daniel Sériot

&

Cette fin de dégustation est remarquable, avec des vins globalement d’un grand calibre, les ténors sont au rendez-vous, les vins sont purs, très pleins, d’un très beau moelleux en bouche, mais un vin m’a paru dominer tous les autres, de par son immense botrytis, et sa pureté aromatique de tout premier ordre. Je suis cette propriété régulièrement, en « primeurs » ou en bouteilles, je n’avais jamais goûté ce vin, pourtant souvent remarquable, à un tel niveau.

Suduiraut

Le nez ,un peu fermé finit par s’ouvrir sur des parfums de fruits exotiques et d’abricots, le vin s’avère riche , dès l’attaque, avec une sensation bien définie de fruits rôtis, onctueux, bien concentré, en milieu de bouche , la finale, d’une très bonne persistance , est bien équilibrée , avec des fruits nets et gourmands. Noté 93-95

Rayne Vigneau

L’olfaction est discrète, évoquant des arômes d’agrumes confits et des notes de pêches jaunes. Un chair fine et bien formée souligne la mise en bouche, les fruits sont nets, avec une bonne pureté, le centre offre un relief bien constitué, et moelleux, la finale d’une bonne persistance, est fraîche, élégante, et parfumée. Noté 90-93

Clos Haut-Peyraguey

Le nez évoque de façon ténue mais pure, l’abricot, la mangue, et des notes d’agrumes. L’attaque est superbe avec la sensation d’un remarquable botrytis, caractérisé par des saveurs de fruits parfaitement rôtis accompagnées d’une note de champignons noble , c’est plein , riche, concentré, tout en conservant beaucoup de finesse et d’élégance et d’onctuosité, la longue finale intense, avec des fruits d’une remarquable pureté, un peu épicés, est fraîche, l’ensemble offre un équilibre magistral. Noté 97-99

Lafaurie-Peyraguey

La discrète olfaction laisse entrevoir quelques arômes de fruits exotiques et d’agrumes. Beaucoup de moelleux, dès la mise en bouche, le vin s’installe avec une belle énergie, et amplitude en milieu de bouche , les fruits sont très expressifs et bien rôtis, la longue finale est, pleine avec des saveurs fruitées pures et généreuses, le vin est frais et équilibré. 94-96

La Tour Blanche

Le nez est net, mais un peu retenu, avec des parfums d’agrumes confits et d’abricots, l’entrée en bouche est soulignée par des saveurs fruitées pures, avec une bonne sensation de rôti, le centre est plein, dense et charnu, la finale est étirée, très persistante, soutenue, d’une belle pureté aromatique( fruits et fleurs), et fraîche. Noté 93-95

Daniel


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines