Magazine Cuisine

Pour finir vert de rage : Mas Champart Lirac Mordorée Reine Bois Janasse Terre Bussieres

Par Matlebat
Bonjour,
L'épisode Sud Africain m'a poussé dans une reflexion sur ce monde du sport dont le foot n'est que la pointe de l'iceberg, certes, mais on se demande bien vers ou la fonte des glaces nous emmène... Heureusement, quelques bonnes bouteilles encore accessibles permettent de se dire que certains (beaqucoup j'espère en fait) ont encore des valeurs et savent travailler pour autre chose que l'égoiste PMG "gagner plus".
Pour finir vert de rage : Mas Champart Lirac Mordorée Reine Bois Janasse Terre BussieresSaint Chinian, Mas Champart Causse du Bousquet 2007 : Un nez d'olive noire, de prune, de pain d'épice sur fond de fruit noir mûr quelques notes légères kirchées trahissant la forte maturité. La bouche est corpulente avec des tanins ronds larges, belle note d'orange sanguine, s'épice, de fleur oranger, sur un fond chocolat. La finale est souple, douce, mais pas molle, et persiste joliment sur la fleur d'oranger, le cassis, la prune, le poivre et les notes chocolat. Très joli vin, comme souvent, Très Bien 88-90.
Pour finir vert de rage : Mas Champart Lirac Mordorée Reine Bois Janasse Terre BussieresCote du Rhone, Domaine de la Janasse Terre de Buissières 2006 : Un nez mûr de prune sur fond cacao, avec des épices, de l'orange sanguine. La bouche corpulente est large, pleine mais des tanins un poil sec, sur le fruit mûr, prune chocolat, épice. La finale est large, corsée, épice, prune, chocolat. Dans un style qui ne laisse pas indifférent, un cdr à la personnalité affirmé. Très Bien 86-88
Pour finir vert de rage : Mas Champart Lirac Mordorée Reine Bois Janasse Terre BussieresLirac, Domaine de la Mordorée, Reine des Bois 2008 : Un nez discret de prune, de réglisse, avec de jolies notes d'agrume mûr, d'épice sur un fond léger fûmé moka d'une classe royale. La bouche est large, robuste, avec des tanins soyeux qui enrobe cette joli structure plutôt dans un style chateau fortifié que palais renaissance, ou s'exprime le fruit mûr, la réglisse et le fond moka. La finale puissante, large, impose son origine sudiste sur une persistance de fruit mûr, de prune, d'épice, de poivre et toujours le fond moka. Très Bien + 89-91. Et pour 2008, une matière au contraire très intéressante car dans un juste équilibre, densité-puissance.
Amicalement, Matthieu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Matlebat 1246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines