Magazine Cuisine

L'Académie du Vin de France

Par Mauss

Comme les sages du Quai Conti, le Vin de France a ses 40 académiciens qui se réunissent sagement (hum!) une fois l'an au restaurant Laurent pour un rapport annuel.

C'est l'occasion d'agapes sérieuses où le vin domine les débats, les mets étant alors choisis en fonction des vins sélectionnés par un petit comité idoine qui, très sérieusement, se met aux travaux pratiques de sélection une bonne semaine avant l'événement. Je vous le redis : ce sont des gens particulièrement sérieux et vous y trouvez aussi bien des producteurs (Messieurs Perrin (Beaucastel), Aubert de Villaine (DRC), Marionnet (Touraine), Humbrecht (Alsace), De Montille (avec bretelles), Le Bault de La Morinière (Bonneau du Martray), Ramonteu (Jurançon)),que des journalistes ou personnalités affichant avec joie leur passion bacchusienne comme Bettane, Senderens, Philippe Bourguignon, Benoît France, Alain Dutournier, Desseauve, Saverot, Pitte (nouveau Président), Khayat, Pivot et autres pointures.

Dans un louable souci d'internationalisation, on y voit même un briton (Steven Spurrier) et un grand d'Italie : Martinetti (le plus élégant des grands producteurs européens avec Monsieur le Comte Von Neipergg et Egon Müller) . Une assemblée dont la sagesse, certes sensible, est largement équilibrée par un humour souvent ravageur. Il faudra vite y intégrer Egon Müller.


Menu

Palette 2001 Château Simone, René Rougier

Tartare de Saint-Jacques au citron vert, sauce au curry

 

sj

Superbe entrée d'un menu remarquable

***

Puligny-Montrachet 1er cru "Les Pucelles" 2001, Anne-Claude Leflaive

Fregola-sarda à la truffe blanche d'Alba*

fre

En hommage au Grand Jacques qui a fait découvrir cette pâte rarissime au chef Pégouret

***

Riesling grand cru "Brand" 2001, Léonard Humbrecht

Turbot nacré à l'huile d'olive, bardes et légumes dans un jus iodé

 

turb

Perfection dans l'alliance des goûts et saveurs

***

Sauternes 2001 Château de Fargues, Alexandre de Lur Saluces

Jurançon 2001"Quintessence du petit Manseng", Henri Ramonteu

Pinot gris "Clos Jebsal" SGN 2001, Léonard Humbrecht

Homard pour Jean-Pierre Perrin

ho

Homard et mangue et 3 liquoreux : quand je vous dis que l'Académie travaille même à table !

bisque

Le top du top, l'émotion de la soirée : une bisque de toute beauté avec le homard

***

Bouillon de volaille corsé

 

Romanée Saint-Vivant 2001, Aubert de Villaine (magnum)

Noisettes de chevreuil juste rissolées, gratin de macaroni

 
vins
Choix de l'année : le millésime 2001

Bandol 2001 "Cuvée spéciale", François Peyraud

Picodon

 

Glace vanille minute

 
gk
On avait demandé une seule boule : le chef rebelle a donné une longue élasticité à la notion de boule ! Merci !

Palmiers

Café, mignardises et chocolats

des

Deux compères qui se voient rarement, heureux de partager quelques anecdotes quasi coquines…

princes

De dos, Monsieur Perrin (Beaucastel) avec MM Senderens, Khayat, Ribaut et autres bacchusiens

monti

Un De Montille dont les neurones sont d'une alacrité rare ! Oui, avec bretelles.

red

Perrin morigénant gentiment nos deux zozos ?

pivot

Qui savait à quel point Monsieur Pivot s'angoissait pour le match Lyon-Schalke 4 ?

ram

Monsieur Ramonteu, propriétaire de Cauhapé, un superbe Jurançon nerveux à souhait : chapeau !

****

* Le Laurent remercie encore Jacques Perrin qui lui a fait connaître, en 2008, ces petites pâtes "fregola-sarda" que bien des amateurs confondent avec un riz type carnaroli, tant la préparation est similaire à celle d'un grand risotto.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines