Magazine Cuisine

Ballade landaise (2)

Par Daniel Sériot

Le premier vin commenté, faisait bien partie de cette dégustation, il a séduit bon nombre de dégustateurs, il ne me donne pas l’impression de pouvoir gagner énormément en complexité au cours du vieillissement, j’opterai pour le boire dans sa jeunesse (avant 2012). Le second vin commenté n 'était pas dans cette la série, il a été bu en fin d’année, à table, bouteille découverte (mais comme toujours goûté avant le repas).

Pomerol : Nenin 1999

La robe est foncée, avec un liseré de couleur rubis à pourpre au bord du verre, le nez, d’une bonne intensité, associe des arômes de cerises, d’épices douces, à des parfums de café, et de moka et quelques notes végétales ( poivrons rouges ), un bonne présence ,en bouche, pour un vin gras, avec des tannins parfaitement enrobés, au toucher velouté, de la chair et des fruits expressifs soulignent un milieu de bouche, sans faiblesse, la finale, d’une bonne allonge, est élégante, bien dessinée, et d’un bon équilibre. Noté : 16

Pessac Léognan : Malartic Lagravière 1999  CC

La robe est profonde, presque noire au centre du verre, avec un liseré de couleur pourpre à sanguine, le nez est assez exubérant avec des parfums assez intenses de café, moka, pain grillé, cassis , cerises noires et fumée, la bouche est sphérique , en entrée, le vin est riche ,gras , les fruits sont bien mûrs, les tannins sont bien intégrés, d’un bon volume en milieu de bouche, plus linéaire que dynamique, la finale est assez intense, d’une bonne  persistance, assez savoureuse, épicée et réglissée, une petite pointe d’astringence en ultime sensation. Noté : 16


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines