Magazine Cuisine

Salon Cookbook : le bilan

Par Zekitchounette @zekitchounette

 Comme je vous le disais hier, je vais essayer de vous dire ce qui s’est passé mercredi à Paris. Accessoirement, même si personne n’a voulu jouer à mon petit jeu de devinettes, je vous donne les réponses. Il n’est pas encore trop tard, vous pouvez vous mettre du suspens en allant voir l’article d’hier : 10 bonnes raisons de vous rendre au salon du livre culinaire.

Commençons par ce que vous trouverez là bas concrètement.

Dès que vous entrez dans le salon, vous avez plusieurs espaces à votre disposition :

  • Les Démonstrations de cuisine française et internationale
  • Le bar
  • Les conférences
  • Les livres

Pour tout avouer, j’ai zappé totalement le bar. Ne buvant pas d’alcool, il m’était très difficile de me faire une idée.

Les démonstrations de cuisine étaient totalement inconnues pour moi et j’ai adoré.

Pour les conférences, je suis désolée, je n’y ai pas mis les pieds. En fait, j’y serai bien allée samedi pour « Notre poison quotidien », mais je serai à Montpellier…

Les livres, ah, les livres. Vous aurez l’occasion de découvrir de nouveaux éditeurs et de vagabonder parmi ces manuels. Malheureusement, une chose en entraînant une autre, je n’ai pas trouvé le rayon livres anciens.

Bien, passons au reportage photo :

Chef Martin présentait une recette de son livre Cuisine : une terrine de foie gras au truffe et au citron vert.

chef martin

terrine foie gras truffe et citron vert

Présenté avec un petit croustillant et de la betterave, la recette est vraiment très fine en goût.

Chef Xavier présentait sa recette de dorade à la mangue :

chef xavier

dorade mangue

Vous le connaissez certainement puisqu’il est le finaliste de Master chef 2011… Je n’ai malheureusement pas goûté son plat, je suis allée voir du côté de l’Inde…

En Inde justement, un duo de cuisiniers Rocky Singh et Mayur Sherma présentaient une recette de street food.

rocky et mayur

street food

Honnêtement, j’ai trouvé le plat vraiment trop épicé, mais leur prestation était génialissime. Tout le monde venait se servir devant leur cuisine. Nous étions en plein milieu d’une ville surpeuplée. Le show était en anglais, comme tous les show internationaux, mais cela valait le détour.

Ils nous ont même expliqué une petite anecdote : lorsqu’un indien mange, il fixe son assiette et bloque son bras en mode assiette/bouche. « Quand tu lèves la tête, c’est pour en redemander ».

Après l’Inde, nous avons eu droit à une leçon de cuisine durable :

filet mignon durable

Les ingrédients de la région et de saison, cuits rapidement pour éviter de trop consommer d’électricité. Le goût de la purée à la ciboulette était sensationnel !

Mon mari m’a quitté quelques minutes pour aller voir une recette du Liban :

houmous

Apparemment, le houmous était bon.

Pour ma part, je suis restée dans la salle internationale et j’ai suivi une recette Turque. La cuisinière parlait de ses traditions avec tellement d’amour qu’elle vous entraînait littéralement dans son pays. Elle présente une émission de télévision locale.

turquie maillet

Oui, oui, ce maillet sert bien à confectionner un plat. Les hommes tournent le maillet, les femmes tiennent la casserole. Les filles se sont succédées pour mélanger. Cela demande beaucoup d’énergie…

turquie2

Une ambiance vraiment agréable, un plat vraiment délicieux et des coutumes respectées, voilà ce qu’était la Turquie cette année !

risotto familial

Il me reste deux pays :

La Malaisie qui nous a surpris avec une soupe de poisson préparée comme la bouillabaisse et une sorte de glu servie avec.

malaisie

soupe poisson

Et enfin, la Patagonie, les gagnants du cookbook awards.

patagonie

Les deux chefs avaient préparé d’avance leur plat. Ils en avaient prévu pour beaucoup.

crabe royal

Une recette à base de crabe géant qui se trouve prêt de leurs côtes.

asperges de mer

Des asperges de mer au goût de fromage, à la texture du calamar et qui ressemblent aux asperges, ce fut une très belle découverte.

Pour finir, nous avons vue l’auteur de la création en chocolat de la Tour Eiffel :

maquetteeiffel

Promis, tous ces paysages de vrais ingrédients. La maquette est vraiment impressionnante vue de prêt.

Voilà, si vous voulez découvrir d’autres livres, d’autres recettes, d’autres chefs, et vous faire une idée vous même, il ne vous reste plus qu’à y aller vous même

:)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zekitchounette 5646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines