Magazine Cuisine

Deux grands vins !

Par Bobosse92
Rapide compte-rendu d'un week-end prolongé en Normandie, sous le soleil, ce qui nous a permis de visiter une nouvelle fois l'abbaye du Bec Hellouin. Histoire sans parole. Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins ! Deux grands vins !
Pour finir agréablement la soirée, deux vins dégustés et bus :
.
Deux grands vins ! Avec un saumon fumé (puis un foie gras), un Meursault, Premier cru Charmes 2007, Michel Bouzereau : Très beau nez sur les amandes amères, la brioche, les noisettes, avec un léger grillé très avenant. Notes florales légèrement beurrées, une pointe fumée. En bouche, puissance minérale très ample, bâtie autour de magnifiques amers nobles et un gras qui vient enrober et complexifier l'acidité encore bien présente. Finale traçante et claquante, sur le cailloux de noble origine! Vraiment proche d'un grand cru. Magnifique malgré sa jeunesse. Deux grands vins ! Avec un gigot de 7 heures, un Châteauneuf du Pape, les Cailloux 2005, Lucien et André Brunel : un châteauneuf assez corpulent dans l'ensemble, mais non dénué de finesse et de fraîcheur. Notes sudites, jolis tannins assez gras, et un toucher de bouche sur la fraîcheur et un côté terrien qui me plait. Quelques notes florales intenses et capiteuses, un poil épicé. Belle finale sur les olives et la fraîcheur, avec une minéralité granuleuse de bon aloi. Encore quelques années de garde à prévoir. Très Bien. La semaine prochaine, "Roots in burgundy !" . Bruno

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bobosse92 1455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines