Magazine Cuisine

Repas à l'Hostellerie de Roques : un Hermitage Monier de la Sizeranne, NM cuvée 64-65-66

Par Daniel Sériot

Comme toujours, nous apprécions de déjeuner à l'Hostellerie de Roques.

Les menus sont gourmands, inventifs et les grands qualités de dégustateur de Joseph permettent de vivre des accords mets/vins qui sont des exemples.

Le menu s'est composé de rillettes de canard pour l'apéritif, d'un feuilleté de saumon fumé aux légumes croquants (betterave et carottes blanches), d'un parmentier de canard et d'un soufflé au Grand Marnier.

IMGA0010

IMGA0012
IMGA0019

La belle suprise de ce repas a été le vin, servi à l'aveugle. Un Hermitage non millésimé de chez Chapoutier.

Aucune indication de millésime sur la bouteille, il s'agit d'une grande cuvée qui est un assemblage des vins de 1964, 1965 et 1966.

Le vin a gardé toute sa jeunesse. Il est encore très vif.

IMGA0014

IMGA0022

IMGA0032

Bourgogne : Bouchard Père et filsMeursault Genevrières 2008

La robe légèrement soutenue est brillante, Le nez pur et intense évoque les fleurs séchées (camomille et tilleul), les agrumes mûrs, avec des notes de fruits jaunes, de fine brioche, de noisettes et d’amande. La bouche est très charnue, assez grasse en attaque, ample dans un milieu de bouche élégant rehaussé de fruits expressifs. Le vin s’allonge dans une finale très persistante, soutenue, harmonieuse (acidité gustative très bien intégrée avec la matière), savoureuse (fruits et fleurs) ponctuée de très légers amers (peau d’agrumes) et de nettes notes saline. Note potentielle 17, note plaisir 16,5

Rhône nord : Chapoutier Hermitage Monier de la Sizeranne, NM (cuvée 64-65-66)

La robe est très soutenue, évoluée au bord du verre (couleur orangée). L’olfaction nette,bien ouverte est séduisante, avec des arômes d’humus, de sous-bois, de truffe noire, de cerises (fruits et noyaux), de cassis, et de boites à épices. La bouche est soyeuse en attaque, les tannins complètement fondus sont enrobés par une chair bien formée, le centre est bien construit sur une trame tannique serrée, savoureux (fruits, épices, sous-bois). La finale est longue, les tannins sont très légèrement granuleux, fraîche (une petite pointe d’acidité gustative qui ressort de l’ensemble) soutenue et complexe. Noté 17, même note plaisir


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines