Magazine Cuisine

Visite au domaine Albert Boxler à Niedermorschwihr (Alsace) : Pinot Gris et Gewurztraminer

Par Daniel Sériot

Nous terminons ce compte rendu de dégustation par les vins de cépages Pinot Gris et Gewurztraminer. Ces vins sont bons à excellents, avec naturellement moins de fraîcheur que ceux issus du cépage Riesling. Les Gewurztraminer sont assez variétaux et donnent l’impression que le cépage prend le dessus sur le terroir contrairement à ceux élaborés par d’autres producteurs sur les parcelles de Grands Crus qu’ils détiennent.

Nous n’avons pas pu déguster le réputé Riesling Sommerberg E ( lieu-dit Eckberg) 2012, qui n’était pas présenté. Le Sommerberg D ( lieu dit Dudenstein) 2012 a le potentiel d’un grand vin qu’il deviendra avec le vieillissement nécessaire  en lui apportant la complexité supplémentaire tout en conservant la densité et le grande fraîcheur qui le caractérise.

P1000941

Les robes sont de couleur or fin

Pinot Gris Brand 2011

Le bouquet est élégant et expressif, avec des arômes de fruits jaunes (mirabelles et pêches dominantes), de fruits secs, de fines épices douces, avec des notes de fruits blancs. L’attaque est riche, charnue, presque grasse, le centre dense et ample, et très fruité est bien tenue par une fraîcheur de bon aloi, qui allonge une finale, pleine, harmonieuse, très aromatique (fruits, épices, et fruits secs) ponctuée par de léger amers élégants (peaux de pêche). Noté 17

P1000940

Pinot Gris : Sommerberg 2011 W (Wiptal :  haut de coteau)

Le nez d’une bonne intensité évoque des fruits plus mûrs que ceux du Brand (coing, et pêches ), d’épices orientales ( safran), de tilleul, de camomille, et une touche de miel. La bouche est riche, bien en chair, très veloutée, ample, concentrée très fruitée. La finale est longue, opulente, d’une grande douceur tactile, avec une fraîcheur suffisante pour éviter toute lourdeur, savoureuse avec la rémanence des saveurs décelées à l’olfaction, elle est ponctuée de notes salines qui participent à l’équilibre. Noté 16,5

Gewurztraminer : Brand 2011

L’olfaction est bien ouverte et nette, avec des arômes de fruits jaunes et exotiques, de roses, et de baies de Stetchuan. La bouche est onctueuse, douce, délicate, plus ronde et ample dans un centre très fruité. La finale est très persistante, un peu lascive, mise en valeur par les intenses saveurs de fruits exotiques, d’épices douces et des notes florales. Noté 15

Gewurztraminer : Vendanges Tardives 2011

Le bouquet évoque les pêches jaunes, les fruits de la passion, le litchi, les roses, avec des notes de safran. La bouche est moelleuse, d’une grande douceur tactile, très charnue, dense, d’une bonne concentration, très fruitée, avec en arrière plan une fraîcheur de bon aloi qui apporte un bon équilibre et de l’allonge à une finale richement dotée, bien dessinée, élégante soulignée par les saveurs observées à l’olfaction. Noté 16

P1000942

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines