Magazine Cuisine

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc ( vignes plantées sur des sols et des sous-sols argilo-calcaires) (2)

Par Daniel Sériot

Cette série a été intéressante avec des vins offrant beaucoup de caractère et de personnalité. Le Clos de l’Anhel (pirate par son origine mais conforme par la composition géologique de ses sols et sous-sols) est un vin de très bonne qualité (parfumé, frais et dynamique) même s’il n’a pas  la densité et la puissance de la cuvée « Les Dimanches ».

Mas Jullien 2009 n’a pas pu être préparé comme il se doit (apport de dernière minute), il n’a commencé à se révéler qu’en fin de dégustation, après trois heures de mise en carafe. Son potentiel me paraît très élevé, avec la grande qualité de fraîcheur qui le caractérise et qui ne signe pas, à mon avis, le côté solaire du millésime 2009.

Le Pradel 2012 de La Terrasse d’Elise est élaboré avec 100% de Cinsault, ce qui donne un vin fin élégant à la palette aromatique de fruits rouges dominant, il est néanmoins très correctement centré, sans maigreur, dans une construction allongée et d’une bonne fraîcheur, il a séduit l’ensemble des dégustateurs.

Les robes des deux premiers vins commentés sont assez profondes à profondes, de couleur pourpre à sanguine.

P1000965

Corbières : Clos de l’Anhel : Les Terrassettes 2011 (pirate)

P1000957

Assemblage de Carignan, Grenache, Mourvèdre et Syrah

L’olfaction, bien ouverte et nette, évoque les cerises mûres, le cassis, les épices variées et les herbes aromatiques. La bouche est dynamique, veloutée, le vin s’allonge dans un centre bien plein, tenu par des tannins enrobés d’une chair délicate, agrémenté de fruits épicés expressifs. La finale est tonique, alerte, persistante, d’une très bonne fraîcheur, avec des tannins au toucher « crayeux » mise en valeur par les saveurs décelés à l’olfaction. Note plaisir 15,5, moyenne du groupe 13,8

Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2009

P1000958

Assemblage : Carignan, Syrah Mourvèdre

Le bouquet élégant et distingué s’ouvre à l’aération sur des arômes  de cerises, de baies de sureau, de fines épices, de thym, de laurier, et une touche de chocolat et de léger café. La bouche est nette, précise, les tannins fins et élégants se trament dans un corps fuselé, dense et serré, rehaussé de fruits purs, d’une bonne intensité et d’épices orientales. La finale est allongée, très soutenue par une trame tannique au grain poli, d’une séduisante harmonie, avec une fraîcheur avenante, et une palette aromatique savoureuse (fruits, épices, herbes aromatique) encore un peu discrète mais prometteuse. Note plaisir 17, moyenne du groupe 15,7

IGP Hérault : La Terrasse d’Elise : Le Pradel 2012

P1000959

100% Cinsault

La robe est soutenue de couleur pourpre. Le nez évoque les fruits rouges (fraises, groseilles et cerises), la garrigue, nuancés d’épices variées et d’une note de réglisse. La bouche est souple, très veloutée à soyeuse, les sensations sont ascendantes, les tannins fins enrobés par une chair délicate se trament dans un corps fusiforme délicat et plein, souligné par des fruits très expressifs. La finale est étirée, bien dessinée, délicate et fine, d’une grande douceur tactile, bien mise en valeur par les délicieuses saveurs perçues à l’olfaction. Note plaisir 16, moyenne du groupe 16,4



Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Languedoc-Roussillon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines