Magazine Cuisine

Sur la route des États-Unis. Partie 1.

Par Diana10

Sur la route des États-Unis. Partie 1.Je viens de rentrer de notre incroyable, extraordinaire et magnifique voyage en Amérique du Nord. Avec ma famille et la famille de mon frère, nous avons passé plus de deux semaines dans des avions et sur les routes, traversant les États-Unis sur toute la longueur, roulant sur plus de 6000 km, passant par une quinzaine d’États, visitant des villes de rêve, nous familiarisant de la nourriture locale et, la plupart du temps, essayant de prendre en photo des arbres aux penchants impressionnistes, des skylines fuyantes et des maisons surgissant derrière une végétation luxuriante.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Sur la route des États-Unis. Partie 1.Sur la route des États-Unis. Partie 1.J’ai surtout été très heureuse de passer du temps avec mon frère et sa famille qui nous ont généreusement invités chez eux au Texas et ont fait tout leur possible pour rendre notre séjour inoubliable. Merci du fond du cœur ! Avant de revenir avec des reportages plus détaillés, je vous donne ici un bref aperçu de ce merveilleux voyage (et sachez que je fais des efforts surhumains pour ne pas mettre au moins trois points d’exclamation après chaque phrase !!!)
Sur la route des États-Unis. Partie 1.

Nous avons séjourné à Houston (Texas), et visité aussi Galveston, Austin, San Antonio, Washington, New York et New Orleans.

Nous sommes allés dans peu de musées ; cependant, nous avons vu des innombrables œuvres grandioses dans ceux où nous sommes entrés, et avons visité la station spatiale de la Nasa. 
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Je n’ai insisté pour aller dans aucun jardin botanique (pourtant, c’est dur, croyez-moi !), mais nous avons visité de splendides jardins dans les plantations de Louisiane et nous nous sommes promenés dans de nombreux parcs, peuplés d’arbres enchantés, d’écureuils, de merles et de petites fées.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Sur la route des États-Unis. Partie 1.Nous avons vu l’océan Atlantique au golfe du Mexique, et les fleuves Hudson et Mississippi. 
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Liant Houston et New-York en voiture, nous avons longé les montagnes de la chaîne des Appalaches avec leurs arbres parés d’or et de cuivre.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.
Nous avons testé une bonne partie des chaines de fast-food (la route oblige !) et nous avons fait l’expérience des petits-déjeuners proposé par les hôtels américains.  J’ai fait la première gaufre de ma vie dans le premier hôtel où nous nous sommes arrêtés, dans un gaufrier mécanisé utilisant une pâte toute prête, et j’ai répété l’expérience dans tous les hôtels où nous avons dormi.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.J’ai mangé des cookies au chocolat et des cookies aux noix de macadamia ressemblant aux miennes mais pas tout à fait, des muffins aux grains de pavot et au citron, des scones qu’on appelait biscuits et des crumpets qu’on appelait des scones, et aussi beaucoup de piments jalapeño et du mais sous toutes les formes possibles et imaginables.
J’ai bu du « café » américain et des colossaux verres d’eau remplies de glaçons un peu partout. J’ai dégusté le vin texan (car on produit du vin au Texas, et il y en a du bon) et la bière mexicaine et locale ; j’ai bu du Dr Pepper dans tous les restos texans (cette soda a été inventée dans le coin en 1885, deux ans avant Coca-Cola), de la limonade artisanale en Géorgie, du cidre chaud de pomme au marché fermier de Union Square Park à New-York, du capuccino dans le plus ancien café italien new-yorkais et du Pumkin spice latte à Austin (c’est la saison !).
Sur la route des États-Unis. Partie 1.À New York, j’ai fait l’expérience de quelques représentants des meilleurs bagels et hot-dogs, et des pizzasdu quartier à Little Italy et d’un très bon ristorante italiano sur Lexington Avenue.
J’ai goûté du meatloaf en Virginie, et je l’ai aimé. Je dois en faire !
Sur la route des États-Unis. Partie 1.J’ai fait connaissance avec le barbecue texan, le bœuf jerki, les kolaches (d’origine tchèque), les tacos, les burritos, les quesadillas, les tamales et les carnitas mexicains au Texas.
Enfin, j’ai fait un régime de beignets du fameux Café du monde, du gumbo et de la jambalaya, du boudin aux crawfish, des boulettes de crabe, des beignets d’huitres, de crevettes et d’alligator à New Orleans …
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Je n’ai pas réussi à m’approcher du cronut new-yorkais de Dominique Ansel, mais j’ai goûté le croissant-donut de Dunkin’ Donuts (et beaucoup d’autres donuts …).
Sur la route des États-Unis. Partie 1.J’ai ramassé des noix de pécan qui tombaient de l’arbre devant la maison de mon frère, me maculant copieusement les doigts en tâchant d’enlever les écorces vertes à mains nues.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.
J’ai fait mon pain feuilleté au fromage que tout le monde a aimé, ma belle-sœur a préparé des muffins aux myrtilles, des feuilles de choux farcies au bacon et du poulet à la hongroise rappelant curieusement le poulet à la basquaise, et mon frère a cuisiné des crêpes et du pain perdu, ainsi que quelques-uns de ses plats préférés : un ragoût brésilien aux crevettes et noix de coco (vous aurez la recette bientôt), et des feuilletés au creame cheese, huitres fumées, turbot et crevettes servis avec une sauce aux champignons et marsala, tout ceci inspiré d’une recette sortant d’un livre canadien écrit en hongrois et qui m’a semblé impossible à traduire.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.J’ai fait du jogging dans le parc du quartier avec mon frère, je suis devenue accro au cream-cheese et j’ai définitivement perdu la bataille avec les « yaourts » allégés.J’ai aimé la goyave que je n’avais pas goûtée crue depuis que j’étais toute petite.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.
Nous avons apprécie l’ambiance de Halloween créée grâce aux couronnes de feuilles d’automne et aux compositions de courges et d’épis de mais à graines multicolores qui ornaient maisons et boutiques, et nous avons adoré les décorations lumineuses très délicates et féeriques pour Noël qui commençaient à les remplacer.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Sur la route des États-Unis. Partie 1.A New Orleans, nous avons écouté de la musique live dans les rues et au Treme Creole Gumbo Festival, les cœurs pleins de bonheur et les yeux pleins de larmes.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.
Nous sommes allés au Farmer’s market du Union Square à New York et au French Market à New Orleans, mais aussi dans des hypermarchés où j’ai failli me faire gronder en tentant de mettre mes courses dans les sacs à la caisse et de ranger mon caddie.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.Nous avons visité Anthropologie comme on visite un musée où seraient exposés les nappes et les ustensiles qu’utilisent la plupart des blogueuses américaines que nous suivons, et nous étions déçus d’apprendre que toutes ces jolies choses prétendument artisanales sont fabriquées massivement en Chine.
En revanche, nous avons ramené plein d’épices et d’ingrédients du continent nord-américain (comme les graines de chia, le mélange d’épices cajun, l’origan mexicain, le chocolat à 100% cacao et le sucre brut, ainsi que plusieurs types de piments forts…), et aussi un scoop à cookies et une grille à cookies extensible qui peut réceptionner au moins trois fournées.
Sur la route des États-Unis. Partie 1.
Et nous avons failli être en retard pour notre avion, car nous nous sommes arrêtés en route pour manger des glaces mexicaines au piment, car on ne pouvait pas nous laisser repartir en Europe sans les goûter … 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diana10 1458 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine