Magazine Cuisine

La nouvelle sélection de Grands Vins #colruyt : des trucs biens ?

Par Elmarco

Et hop, je rentre du boulot, et je trouve le nouveau dépliant sélection de Grands Vins #colruyt dans la boite aux lettres. Et si on prenait le temps d’analyser ça et de voir s’il y a des trucs biens ? Allez, c’est parti, ce sera mon taf de ce soir…

On commence par le Kabir 2014 de Donnafugata. Pour tous les #winelover qui ont déjà dégusté les vins de la propriété en la charmante compagnie de Anna Ruini, il n’y a pas l’ombre d’un doute, il faut foncer sur cette curiosité, 100% Moscato d’Alessandria (appelé Zibibbo sur l’île de Sicile où est produit le vin). Des arômes exotiques, un bel équilibre entre sucre et acidité, vous allez surprendre vos amis très agréablement, et pour 9,99 euros les 37,5 cl, on n’est pas volé, c’est certain. Mais bon, 12 bouteilles, c’est un peu beaucoup, je pense que 6, c’est largement suffisant pour une curiosité.

Ensuite, on suggère 3 vins pour accompagner les asperges de saison (moi, je les achèterais chez Efarmz pour différentes raisons, mais j’en parlerai une autre fois). Il ya un Cheverny Les Vieilles Serres 2014 du Domaine Pascal Bellier, je ne le connais pas et ne peux donc rien dire. Le Pazo San Mauro 2014 des Rias Baixas me fait de l’oeil car j’ai de bons souvenirs des apéros et fruits de mer à la plancha dans la région, mais je ne l’ai pas goûté non plus. Et finalement, le Gavi (on est dans le Piemont en Italie), je le trouve franchement pas mal, avec ou sans asperges, mais bon, on est déjà à 10,95 euros en promo.

Page suivante, on a 2 bordeaux 2011, le Château La Pointe 2011 en Pomerol à 24,95 euros (le prix est bon) et la Cuvée Viva du Château Gigault en Blaye – Côtes de Bordeaux. Rien de magique, rien de mal, ça me laisse franchement indifférent. Le Puissguin-Saint-Emilion Cerro Gordo 2011 est puissant et séducteur, et il invite à la convivialité, un peu comme au Salon des Vins du Soir ce Weekend. Donc, c’est celui-là que j’essaierais parmi les 3…

Du côté des vins du Beaujolais, faut toujours goûter car la régions regorge de bons plans, même dans les millésimes un peu bizarres. Mais bon, à nouveau, sans avoir goûté, comment se lancer sur des volumes de 12 bouteilles ? Je laisse tomber…

Et j’arrive au Rhône, et là, vous le savez, j’ai quand même un à priori vachement positif sur le rapport plaisir/prix. Le premier vin proposé est un Ventoux, le Anthera 2013 du Domaine du Bon Remède. Assemblage GSM, à 5,29 euro, ça devrait le faire sur les prochains bbq et grillades. Je commanderais même sans l’avoir goûté. Ensuite, il y a le Gigondas Les Hauts de Montmirail 2013 du Domaine Brusset. 20,69 euros, c’est déjà une somme, mais ce sont 6 bouteilles dont vous profiterez durant les 5 prochaines années, quand vous aurez envie d’un vin puissant, imposant, charnu. Je pense que je garderais pour l’automne ou l’hiver. Le Rasteau La Bastide 2013, lui, peut être ouvert toute l’année, sur tous les plats gouteux ou même un peu relevés. Santé ! Et si on cherche un vin du Rhône plus doux pour le portefeuille, il suffit d’opter pour le Côtes du Rhône 2013 du Domaine Guy Mousset à 5,49 euros. A ce prix, pas de risque !

Il reste un rosé Corse et un Cava dans l’offre, vu que je ne les connais pas, je ne vais pas me prononcer… Donc, en résumé, je prendrais un peu de Donnafugata, pourquoi pas les vins du Beaujolais, et certainement quelques bouteilles du Rhône. Mais bon, rien d’obligatoire, qui changerait votre vie pour toujours…

Pas mal de vins que je ne connais pas, dans cette sélection #colruyt Grands Vins, et je serais ravi d’avoir vos avis. Qui connaît quel vin ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elmarco 902 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines