Magazine Restos & Bars

Caius : avé

Publié le 13 mars 2008 par Chrisos

Caius, restaurant, Paris 75017
Caius, restaurant.
6 rue d’Armaillé, 75017 Paris.
Tél. : 01 42 27 19 20.

J’ai découvert l’existence cette adresse il y a près de quatre ans, en lisant l’avis de bnphoto sur CityVox. Envie d’y aller, mais jamais vraiment trouvé l’occasion d’aller dans cette partie du dix-septième arrondissement. Description standard sur les Restos, Le Fooding n’est pas fan de la déco, encore moins de la clientèle, par contre, ils raffolent de la cuisine et sont fans de Jean-Marc Notelet. Patrice est fan de cette adresse depuis quelques années déjà (son avis sur l’internaute). Le FigaroScope avait bien sur signalé le changement et la transformation de la Rôtisserie d’Armaillé. Plus récemment, dans un dossier, ça parlait de son espuma d’huitres. Food intelligence nous apprend que la viande vient de chez Hugo Desnoyer. Adrian Moore y a fait un dîner “diffracté”. Gogo paris, Monica, la “Parisienne”, Caroline Mignot recommandent cette adresse.

Complet lors de notre première tentative, Oanèse y décroche sans problème une réservation en appelant la veille. Après une petite marche dans cette partie du 17e arrondissement et après être passés devant des bars qui ne donnent pas très envie (bars-restaurants de quartier, déco à l’ancienne, clients masculins, gros et un peu âgés), nous franchissons l’entrée vers 20h20, laissons nos manteaux au vestiaire et nous laissons conduire à notre table dans la salle. La déco n’est effectivement pas folichonne, sombre, un peu terne. Un table avec 6 hommes en dîner d’affaire est déjà en place. Idem pour une famille de touristes (allemands? flamands?) composée d’un couple, de deux enfants et d’une grand-mère. Notre table nous convient moyennement. Nous réussissons à avoir la table pour deux avec vue directe sur l’entrée (à travers un mur vitré). Le serveur nous prévient que nous risquons d’avoir des voisins (habitués) bruyants. Nous prenons quand même le risque. Le serveur avait raison : deux couples dont au moins un habitué arrivera un peu avant 21h, trouvant du vin déjà carafé à son arrivée, il parleront beaucoup et fort de cinéma, et seront d’ailleurs rejoints par un acteur d’un certain âge, dont je n’ai pas retrouvé le nom. À table, c’est classique, nappe blanche épaisse, serviette en coton, bons pains.

Caius, restaurant, Paris 75017

Menu-carte à 39€ par personne pour entrée, plat et dessert, avec quelques suppléments pour certains plats. On choisit sur une ardoise, qui ne propose pas les mêmes choix que celle en vitrine! Cuisine traditionnelle revisitée et animée par de grosses influences fusion. Pas la fusion n’importe quoi, la fusion contrôlée, intelligente. Pour le vin, nous ferons confiance au serveur pour accompagner les plats par des vins au verre. Après un petit amuse bouche, ce sera le tartare d’avocat au couteau et effilochée de tourteau pour moi : frais, copieux, légèrement acidulé et relevé. Thon cru mariné pour Oanèse : pas de photo, désolé, éclairement très mauvais. De mémoire : une belle tranche épaisse de thon rouge dont se détachent de petits morceaux que l’on trempe (si l’on veut), dans une sauce asiatisante. Vins blancs, de la région de Bordeaux pour moi, plutôt du sud ouest pour Oanèse.

Caius, restaurant, Paris 75017

Cela continue, les photos ne sont pas de meilleure qualité, contrairement à ce qu’il y a dans l’assiette. Selle d’agneau, sur lit de légumes (supplément de 4€) pour Oanèse. Plat de côte de bœuf braisé, fondant, magnifique accompagnement crémeux avec salsifis et quinquina. Vins rouges (espagnol pour moi, Bordeaux pour Oanèse?) à côté. C’est vraiment bon, et même si je n’ai plus en tête tous les détails, c’est très agréable : une interprétation originale de recettes plutôt classiques et une utilisation intelligente d’ingrédients à priori pas super sexy. Très bon résultat!

Caius, restaurant, Paris 75017
Caius, restaurant, Paris 75017

Petite pause où nous soufflons un peu, et en profitions pour tester les cidres (sydre d’argelette et poire, 4€ le verre). Puis nous terminons en beauté avec le fameux moelleux au chocolat (vanté, à raison, par Patrice) : affalé, coulant, fort en chocolat, avec une boule de glace à la vanille, pour Oanèse ; délicieux ananas rôti, exquise glace à la noix de coco pour moi.

Caius, restaurant, Paris 75017
Caius, restaurant, Paris 75017

Tout au long du repas, le service est plutôt gentil et de bon conseil, mais le changement de serveur se fait parfois dans la discontinuité, on ne sait pas trop à qui on peut commander quoi ou pas.

Bilan : très bon dîner en excellente compagnie (il n’y a pas de doute sur ce point). Soirée très agréable : malgré des voisins un peu bruyants et âgés, et un cadre sans réel charme, ce que nous avons bu et mangé et mangé pour environ 60€/personne était vraiment bon et assez original. Ne pas attendre à nouveau 4 ans pour y retourner

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Brownies au Chocolat, Café et Noix

    Brownies Chocolat, Café Noix

    Un délice! Tiède il est moelleux, après 3 heures au réfrigérateur il est "chewy". Ingrédients 200gr de chocolat noir 80gr de beurre 2 oeufs 80gr de sucre roux... Lire la suite

    Par  Saveursetexperiences
    RESTOS & BARS, SORTIR
  • Riz au Lait et à la Crème très onctueux

    Lait Crème très onctueux

    Un souvenir de l'enfance, une onctuosité extrême, du lait frais, de la crème et de la vanille pour un dessert parfait. Voilà ce que m'a inspiré Mia, la petite... Lire la suite

    Par  Saveursetexperiences
    RESTOS & BARS, SORTIR
  • Biscuit de Savoie, Coeur, Chocolat et Légèreté

    Biscuit Savoie, Coeur, Chocolat Légèreté

    Quand les enfants grandissent... 17 ans déjà! Une maman comblée! Ingrédients 4 oeufs 120 gr de sucre en poudre 30 gr 100 grs de farine 35 gr de maïzena 1... Lire la suite

    Par  Saveursetexperiences
    RESTOS & BARS, SORTIR
  • Amore E Gelosia - 75 006 Paris

    Amore Gelosia Paris

    L'immuable tradition « revisitée » … C'est au « rythme » du shaker de Kaysa, la directrice du lieu, que nous partirons à la découverte de la nouvelle carte... Lire la suite

    Par  L'Instant Resto
    CUISINE, RESTOS & BARS, SORTIR
  • Partisan - 75 009 Paris

    Partisan Paris

    La molécule de l'Amour … Si l'idée de Nicolas Catania de concevoir une « maison de la frite », ici, dans le quartier du Grand Rex et du Musée Grévin, aura fait ... Lire la suite

    Par  L'Instant Resto
    CUISINE, RESTOS & BARS, SORTIR
  • Oto-Oto, le petit japonais qui a tout d'un grand.

    Oto-Oto, petit japonais tout d'un grand.

    La semaine dernière, je suis allée tester un vrai restaurant japonais. Un où ne mange pas de sushis mais une sélection de plats "comme à la maison" tous plus... Lire la suite

    Par  Melleserena
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, MODE FEMME, RECETTES, SORTIR
  • Le Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Emmanuel Carrère est un nom qui traîne dans ma wishlist depuis pas mal de temps. J’en entends du bien, du mal, beaucoup d’avis très différents,... Lire la suite

    Par  Lacritiquante
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines