Magazine Cuisine

Quelques vins lors d'un repas (2)

Par Daniel Sériot

Cette petite propriété de 4,5 hectares, encépagée en merlot (80%) et en Cabernet Sauvignon (20%) est situé au centre d’un triangle dont les sommets seraient : Trotanoy, Le Pin, et le Clos du Clocher. Elle a été acquise par Madame Péré-Vergé, avec un premier millésime en 2006, qui a totalement renouvelé le style du vin, et qui a énormément séduit un grand nombre de critiques. J’avais goûté ce vin en primeurs, avec un échantillon sûrement défectueux offrant une amertume rédhibitoire, et j’attendais avec impatience cette nouvelle dégustation

Pomerol : Château La Violette 2006

La robe est très colorée, profonde, avec un fin liseré de couleur violine, le nez est intense et pur, avec des parfums de cerises noires, de mûres, de cannelle, de réglisse, et des notes florales (violettes), la bouche est   élégante, et plutôt concentrée, la structure tannique est « très Pomerol » avec beaucoup de moelleux, de velouté dans le grain, et compact à la fois, une très belle chair, avec des saveurs fruitées intenses et pures, de l’amplitude et du volume dans un milieu de bouche luxuriant, sphérique, très belle finale, aux fruits d’une grande netteté, parfaitement équilibré et fraîche, d’une gourmandise exquise. Noté 17+


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines