Magazine Cuisine

Un dimanche avec Maloud: la Saint-Sylvestre avant l'heure!

Par Eric Bernardin

Les habitués de la blogosphère culinaire connaissent forcément les commentaires de Maloud. François a d'ailleurs fait sur elle un joli article et lui a remis un Thinking Blogger Award un peu à part, puisqu'elle n'a pas de blog... Maloud m'avait écrit il y a quelques semaines qu'elle passait des vacances pas très loin de chez moi. Je lui ai donc proposé de venir à la maison partager un repas. Elle a accepté, et donc hier, elle est venue avec Antonio et ce fut un beau moment de partage. Olivier qui n'avait jusque là jamais échangé avec elle est tombé sous le charme ;o)

Nous avons commencé le repas en grignotant des cannelés au sarrasin en sirotant un Champagne Blanc de Noirs de Eric Rodez. A croire qu'il a senti qu'il devait être à la hauteur pour la venue de Maloud, il n'a jamais été aussi bon! Une raison plus rationnelle serait que le vieillissement lui est profitable. En tout cas, il est pour moi au niveau de champagnes beaucoup plus prestigieux et nettement plus chers!

J'avais prévu que le plat suivant, un pressé de foie gras au lièvre confit irait tout aussi bien avec le champagne. Ce fut effectivement le cas. J'avais arrosé le pressé d'un filet d'huile de noisettes et mis quelques noisettes grillées et hachées pour faciliter encore plus le lien. C'est la première fois que je tentais cette recette (une intuition en goûtant mon lièvre confit) et j'en suis vraiment satisfait! A refaire...

Encore une première avec cette mosaïque de  saumon mariné et son guacamole à l'aneth. Il était accompagné par un Sancerre "l'esprit de Rudolf" 2003 de Vincent Gaudry. Si le saumon était un hommage à l'aneth, le vin était un hommage au citron confit. Le nez embaumait cette odeur et la bouche était riche, mûre, rien qui ne fasse vraiment penser à un Sancerre. Mais qu'est-ce que c'était bon!

Puis un pavé de cerf aux panais rôtis. J'avais fait des panais parce que je savais que Maloud avait peu l'occasion d'en goûter au Portugal. Et le cerf parce que j'avais envie d'une viande tendre, moelleuse, expressive. Un peu comme le Crozes Hermitage "sélection première" 2003 de la Cave de Tain. Pour le coup, un hommage à la syrah: riche, épicée, charmeuse... Miam!

Pour finir, un moelleux au chocolat, espuma d'expresso, éclats de chocolats blancs & noirs aux grains de café. Sans vin d'accompagnement. Nos amis avaient suffisamment bu, et franchement, le dessert suffisait en soi. Il y avait une tasse de Nespresso par coupe!

Nous avons beaucoup discuté comme si nous nous connaissions depuis toujours. Il faut dire que Maloud me connaît plutôt bien puisqu'elle suit mon blog depuis longtemps. Ce fut en tout cas une très belle journée, lumineuse, et vraiment un grand bonheur de se rencontrer! Et promis, dès qu'on trouve un peu de temps libre, on fonce au Portugal!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines