Magazine Culture

NBA: Présentation du 1er Tour des Playoffs

Publié le 28 avril 2012 par Wtfru @romain_wtfru

NBA: Présentation du 1er Tour des Playoffs

Après le bilan de la saison régulière hier, voici la présentation de ce 1er tour de playoff NBA qui commence dès ce soir, pour notre plus grand plaisir. Une pré-analyse de chaque série avec un petit pronostic pour saupoudrer le tout. Tenez, c’est prêt.

_

CONFERENCE EST

Chicago Bulls (1) – Philadelphie Sixers (8)

Les Sixers de Philadelphie, c’est l’équipe frisson du début de saison. A grand coups de jeu collectif huilé, de sérieux en défense et de tomars par Andre Iguodala, les hommes de Doug Collins se sont hissé jusqu’aux premières places de la conférence Est. Et puis une baisse de régime, une dégringolade jusqu’au 8éme spot de la conf et du coup, un premier tour hardcore face aux taureaux de l’Illinois. On le sait, Chicago est une équipe ultra solide et qui a su profiter des blessures de ses leaders pour donner de la confiance aux rotations. C’est donc une équipe complète est sure de sa force, en particulier défensive qui s’avance face aux Sixers. Bref deux belles équipes bien homogènes et qui devraient produire du beau basket. A surveiller le facteur X Luol Deng, en nette baisse depuis sa selection au ASG, et le Supersub Lou Williams, qui sera bien là pour planter quelques buzzer-beater bien sentis.
Et puis si le suspense n’est pas au rendez-vous, cette confrontation pourra toujours être l’occasion d’assister à l’émergence de talents de demain (Holiday, Turner, Hawes, Brand…ah non).

Prono : Chiacago 4-1

_

Miami Heat (2) – New-York Knicks (7)

La série Hype du premier tour. Ca va surement moins bien jouer au basket que San-Antonio-Utah ou Chicago-Philadelphie mais pourtant, c’est cette série que tu va mater avec tes potes. Parce que t’as envie de voir qui de Melo ou LeBron va prendre l’avantage sur l’autre, parce que depuis que les Knicks ont choper 2-3 bons joueurs, c’est redevenu cool de les supporter mais surtout parce que tu aimes les alley-oop et les passes de Quaterback et ça , c’est pas la défense de NY qui va les stopper.
Alors dans les faits, ça va donner quoi ces matches ? Déjà on peut dire que New-York paye les résultats désastreux de l’ère D’Antoni et se retrouve à affronter un des favoris pour le titre dés le 1er tour, pas évident pour une équipe qu’on annonçait comme un outsider en début de saison. Si Mike Woodson a remis un peu d’ordre dans la maison new-yorkaise, les points d’interrogations sont encore trop nombreux pour espérer voir NY créer une quelconque surprise. On peut penser que Anthony et James vont se neutraliser, dans ce qui s’annonce être l’une des plus belles oppositions de ce first round. Mais derrière, il faudra aussi assurer ! Stoudemire, à la peine toute cette saison devra faire jeu égal et même plus surement dominer Chris Bosh et pour ce qui est de Dwayne Wade, ce sera aux deux jeunes Schumpert et Fields de s’en occuper. Une tâche qui s’annonce difficile puisque ces derniers devront aussi faire le taf en attaque et apporter un peu de scoring à leur équipe.
Enfin, il faudra empêcher aux floridiens de développer leur jeu rapide en limitant les pertes de balles et en les forçant à travailler le plus longtemps possible sur jeu placé. Pas facile quand votre meneur de jeu à les jambes d’un quinquagénaire et que son remplaçant s’appelle Mike Bibby
Bref les vrais problèmes devraient commencer au tour suivant pour El Heat et les Knicks pourront se consoler en se disant que Chandler devrait se régaler face au duo Turiaf/Joel Anthony . Et puis si Steve Novak est vraiment chaud, pourquoi ne pas créer un remake de la saison 1999. Il y avait déjà eu un lockout et les Knicks avait réussi à atteindre les Finales à partir du 8éme spot de la conférence est, le tout en éliminant les favoris Miami au premier tour…

Prono : Miami 4-1

_

Indiana Pacers (3) – Orlando Magic (6)

On va pas se mentir, les Pacers ont été récompensé de leur régularité en saison régulière en choppant le pompon du premier tour, Orlando. Sans Dwight Howard, le Magic ne va pas bien peser lourd dans la raquette face à la paire David West-Roy Hibbert. C’est le pauvre Glen Davis qui va devoir limiter la casse. Autant appeler ça du suicide tant Big Baby n’entre pas franchement dans le moule du pivot dissuasif.
Mais même avec son DH12, pas sûr qu’Orlando ait eu les armes pour lutter très longtemps avec Indiana. L’effectif de Vogel paraît plus complet avec des individualités de la trempe de Granger ou George, le banc bien plus fort (celui du Magic est le moins bon en scoring cette saison…) et le jeu collectif plus fiable. En même temps, quand on ne mise que sur la réussite à 3 pts, on ne peut pas aspirer à grand chose.. Bref, Orlando a de grandes chances de se faire sweeper en bonne et due forme pour mieux oublier cette saison définitivement pourrie.

Prono: Indiana 4-1

_

Atlanta Hawks (4) – Boston Celtics (5)

Sur le finish, Atl a récupéré l’avantage du terrain sur Boston. Un petit plus qui pourrait s’avérer déterminant au final. Car si la série ne promet pas d’être spectaculaire, elle ne manquera pas d’être intéressante entre deux équipes collectives et disciplinées.
Et malgré ce désavantage du parquet, Boston part quand même avec une longueur d’avance. L’expérience sans doute, l’orgueil des vieux champions aussi. Très bons depuis le All-Star Game, les C’s se sont réinvités au titre d’outsider à l’Est. Rondo n’a jamais été aussi altruiste, Garnett fait sa meilleure saison à Boston mine de rien dans son nouveau rôle de pivot et Pierce est encore ultra-clutch. Et on pourrait parler du banc et du nouveau rôle de Ray Allen, en roue libre. Suffisant sans doute pour passer ce tour, profitant de la faiblesse des Hawks sous le panier orphelin de Horford, et qui laisse l’excellent Josh Smith trop esseulé pour batailler à armes égales. Il faudra quand même se méfier du côté de Doc Rivers de Joe Johnson, capable d’être injouable sur une série.

Prono: Boston 4-2

_

_

CONFERENCE OUEST

San Antonio Spurs (1) – Utah Jazz (8)

Les deux équipes les plus funky de la planète NBA s’affrontent dans un premier tour qui devrait faire des étincelles !
Oui ok, on surjoue le truc à fond, mais vraiment cette série pourrait vite devenir plus intéressante qu’elle en à l’air. D’abord parce que le Jazz reste sur une impressionnante série de 7 victoires sur ses 10 derniers matches, avec à la clé une qualif pour les playoffs arrachée au nez et à la barbe des Suns et des Rockets. Et puis surtout parce qu’on a tous encore en tête l’élimination prématurée des Spurs l’an dernier, dans des conditions finalement assez similaires puisque les texans occupaient déjà la première place de la conf Ouest l’an passé et qu’ils ont perdu face à une équipe surpuissante à l’intérieur.
Cette année, pas de Marc Gasol ni de Zach Randolph (pour l’instant) mais Al Jefferson et Paul Millsap, ce qui n’est pas cadeau non plus pour Tim Duncan et ses potos de la maison de retraite. Avec en plus les jeunes Favors et Kanter sur le banc, le secteur intérieur des mormons a de quoi faire pâlir et Popovich devra trouver des solutions pour éviter le carnage dans la peinture.
Heureusement, tous les signaux ne sont pas au rouge pour SA qui pourra cette année compter sur Manu Ginobili, ainsi que sur un Tony Parker en mode MVP. Et puis le backcourt du Jazz est tout de même loin d’être au niveau du reste du roster, même si le grand public devrait découvrir CJ Miles, un des joueurs les plus sous-côtés de la ligue, ainsi que le rookie Gary Hayward. Une belle bataille tactique en perspective.

Prono : SA 4-2

_

Oklahoma City Thunder (2) – Dallas Mavericks (7)

Le remake de la finale de Conf’ de l’an passé. Mais bien des choses ont changé depuis. Okc s’est imposé comme la principale force à l’Ouest tandis que Dallas n’a jamais vraiment digéré son titre. Tout semble donc prêt du côté d’Oklahoma pour franchir un pallier cette saison et on ne voit pas trop comment les Mavs peuvent venir emmerder le Thunder. Néanmoins, il reste une part de mystère à l’orée de ces playoff: Russell Westbrook. Le meneur d’Okc va t-il enfin prendre la hauteur nécessaire afin de hisser son équipe jusqu’au sommet ? On se souvient qu’il avait clairement échoué l’an passé et on lui conseille de ne pas trop se rater cette saison. S’il se plie à sa team et au leadership de KD, alors tout devrait rouler. Dans le cas inverse, c’est son avenir dans la franchise qui sera même mise en cause.
Pour en revenir à la série, on devrait tout de même avoir un sacré spectacle et notamment un duel européen du feu de dieu à l’intérieur entre Serge Ibaka et Dirk Nowitzki, ni plus ni moins que respectivement le meilleur défenseur et le meilleur attaquant à ce poste. Pour le reste, les débats semblent clairement déséquilibré en faveur du Thunder… Mais attention à l’orgueil du champion!

Prono: Oklahoma 4-1

_

Los Angeles Lakers (3) – Denver Nuggets (6)

La série qui peut créer la surprise. Ou pas. En fait, ça devrait se jouer aux trois premières rencontres. Si les Lakers rentrent bien dans leur série, alors ça devrait passer pour L.A. Mais si les pourpres et ors venaient à perdre leur avantage du terrain d’entrée sans le récupérer au premier match à Denver, alors les choses pourraient vite tourner au vinaigre.
Les Nuggets auront tout intérêt à utiliser leur jeu d’attaque pour faire courir les guiboles angelinos. Et c’est là que Metta World Peace, redevenu Ron Artest, peut se mordre les couilles d’avoir été si con parce que son potentiel défensif va cruellement manquer à son équipe. A Denver d’en profiter.
On peut se délecter aussi du duel de sauvage qui se profile dans la raquette entre Bynum d’un côté et Mc Gee/Faried de l’autre. Et c’est pas impossible que Pau Gasol en profite et fasse oublier assez vite ses performances de l’an dernier à la même période.
Et puis évidemment, il y a Kobe, le Black Mamba qui va vouloir se montrer une fois de plus, histoire de prouver qu’il est loin d’être fini. Cependant, il devra rester prudent face à la fougue du duo Lawson-Afflalo, bien en forme ces derniers temps.
Les Lakers possèdent les armes pour passer ce tour mais devra jongler entre son Kobe d’amour et son jeu d’équipe pour ne pas se faire surprendre par une équipe de Denver qui n’attend que ça.

Prono: Lakers 4-2

_

Memphis Grizzlies (4) – Los Angeles Clippers (5)

Peut-être la série la plus indécise de ce premier tour. D’un côté des Grizzlies qui nous ont fait rêver l’an dernier,qui ont confirmé par la suite et qui s’avancent cette fois prêts à jeter toutes leurs forces dans la bataille. Z-Bo revient en forme au bon moment et Rudy Gay est bien apte à jouer cette année. De l’autre, des Clippers qu’on avait pas vu depuis longtemps en Playoffs (5éme fois seulement depuis 84 et l’arrivée de la franchise à LA). Pour vous dire, la dernière fois que l’autre équipe de Los Angeles était présente en Post-season, le franchise player s’appelait Chris Kaman
Depuis les choses ont bien changé et on va pouvoir assister à la première en Playoff de Blake Griffin et d’un DeAndre Jordan ultra remonté et prêt à tout pour protéger son leader. Face à Zach Randolph et Mareese Speights, ça risque d’être bien marrant.
Derrière, on sait que Krisprolls aka meilleur meneur de la ligue va nous régaler, mais face a la redoutable paire de défenseur formée par Mike Conley et Tony Allen (<3), il va falloir le manager au risque de le voir exploser. Eric Bledsoe mon petit, c’est maintenant que tu ddois faire tes preuves.
Si l’absence de Billups semble très préjudiciable, on devrait quand même avoir le droit à une opposition très serrée entre deux équipes bien construites et qu’on reverra quoi qu’il arrive l’année prochaine. Avantage tout de même aux Grizz qui bénéficient de l’avantage du parquet et qu’on voit bien se qualifier pour retrouver les Spurs en demi-finale de conf, pour un remake de Souviens toi l’été dernier 2.

Prono : Memphis 4-2

par Tristan & Aleks

_


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine