Magazine Cuisine

Le Belhara

Par Gourmets&co

… des plats de ménage, de bistrot, du classique, ce que vous voulez… mais Dieu que c’est bon !…

Le Belhara terrine de campagne du bistrot salade croquante 315x420
C’est un bistrot comme on les rêve dans un coin de nos envies et de notre gourmandise. Certes, il y en d’autres dans Paris et ailleurs. Des bons, des modes, des tendances, des vrais faux et des faux vrais, des qui font semblant d’être « people » et des qui recueillent tous ceux qui obéissent aux diktats de quelques uns. Du coup, le vrai de vrai se fait rare et quand on en tient un on le garde précieusement, on le chouchoute, on le dorlote bref, on se l’approprie. C’est le cas du Belhara.

Belhara, ça fleure bon le pays basque, plus précisément un haut-fond au large de Saint-Jean-de-Luz qui provoque certaines années une vague gigantesque de quelques 10 à 15 mètres de haut. Le chef, Thierry Dufroux, est du coin. Ce basque a bondi de maisons en maisons (Arrambide, Michel Guérard, Hôtel du Palais à Biarritz) avant de rencontrer Alain Ducasse à Monaco d’abord puis à l’Ecole d’Argenteuil. Les deux hommes s’apprécient et Ducasse continue de prendre des nouvelles de son poulain qui vole aujourd’hui de ses propres ailes dans son bistrot parisien. C’est le genre de cuisine qu’il affectionne, et donc ce qu’il fait de mieux et même meilleur que de nombreux autres. Les bons plats de ménage, de bistrot, du classique d’aujourd’hui avec de belles portions pour faire plaisir aux clients. La bonne école.

Le midi, des propositions à l’ardoise, variées et appétissantes, le soir un menu carte un peu plus sophistiqué. Un plat du jour, ce jour-là Ris de veau, asperges vertes françaises. Elles sont aussi en velouté, et copeaux de jambon de Bayonne. Net, franc… à table !

Le Belhara Oeuf de poule bio poché piperade lard croustillant 315x420
Justement, des rillettes de porc arrivent sur table. Irrésistible. Une Planche de charcuterie axée basque où le saucisson et le jambon de Bigorre ont la part belle. Perfection absolue d’une Terrine de campagne et sa salade croquante, goûteuse, moelleuse, humide… avec un verre d’Anjou rouge 2009 du Château de la Coste (6 €) et du bon pain Paujouran, le nirvana est proche. Oeuf bio poché sur pipérade, lard croustillant, petit chef d’œuvre de cuisson et de goût. Les Hauts de volaille façon chasseur sont servis en cocotte sur table, accompagnés d’une belle polenta crémeuse aux olives noires. Fameux ! Un vrai plat de ménage, bistrot, classique, ce que vous voulez… mais Dieu que c’est bon. Le soir, il y a des Crêpes Suzette, des rognons, du gigot d’agneau, juste pour faire envie.

Le Belhara Riz au lait à notre façon 315x420
Desserts pas comme chez maman, grand-mère, ou la nièce du curé… en fait des desserts de chef. Un Riz au lait d’anthologie, crémeux à souhait avec un peu de craquant des noisettes, pistaches, et amandes, et une Mousse au chocolat Saint-Domingue, aérienne, légère, savoureuse et… sans sucre ajouté pour faire plaisir aux dames.

Une superbe cuisine, travaillée au cordeau, soignée, généreuse, avec des produits de bonne provenance. Le talent du chef, un savoir faire de professionnel au service de plats de ménages. L’idéal !

Excellente sélection de vins au verre, service amical, ambiance joyeuse et gourmande qui fait revivre cette superbe salle aux tomettes d’époque, avec son bar, ses tables en bois nappées le soir, ses banquettes rouges, son passe à l’ancienne où l’on devine l’activité en cuisine sans cinémascope, et un rapport qualité-prix imbattable. Une grande adresse.

Le Belhara Salle du restaurant 380x253
Le Belhara
23, rue Duvivier
75007 Paris
Tél : 01 45 51 41 77
www.bistrotbelhara.com
M° : Ecole Militaire
Fermé dimanche et lundi
Menu Déjeuner : 34 € (3 plats) – 24 € (2 plats)
Menu Dîner : 38 € (3 plats)
Menu Dégustation : 52 € (6 plats)

Le Belhara Thierry Dufroux
Le Belhara Haut de volaille
Le Belhara Mousse au chocolat Saint Domingue

Le Belhara Polenta crémeuse olives noires
Le Belhara Salle du retaurant 02


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines