Magazine Cuisine

Bordeaux Tasting 2014 : Château Canon, Saint Emilion

Par Daniel Sériot

La troisième édition de Bordeaux Tasting  a été suivie par un nombreux public, dès le samedi matin à l’ouverture, nous avons du attendre 40 minutes avant d’entrer. C’est par Château Canon que nous débutons cette dégustation.

Cette propriété de 30 hectares en production possède la très grande majorité de ses vignes sur le plateau calcaire de Saint Emilion, plus ou moins recouvert d’argile ( si l’on excepte les vignes achetés au château Matras). L’encépagement actuel est composé de Merlot 70%, et de Cabernet Franc 30%. Après des vendanges manuelles, les baies sont triées deux fois, et encuvées par gravité, la fermentation, maintenue à 28°C se fait en cuves inox thermo-régulées (avec remontage et pigeage). Les macérations durent deux  semaines. Après avoir fait leur fermentation malo-lactique en barriques et en cuves. Les vins sont élevés en barriques avec des pourcentages variables de bois neuf selon le millésime, sur une durée de 18 à 20 mois, avec des soutirages tous les trois mois.

P1010340

Les robes sont assez profondes, de couleur sanguine à rubis ( pour le vin le plus âgé) au bord du disque.

Saint Emilion : Clos Canon 2010 (deuxième vin)

Le nez net et ouvert évoque, les cerises, de légères épices douces, les fleurs, avec des notes de cassis, de léger élevage (café léger). La bouche est élégante, droite, bien tenue par des tannins fins dans un corps fuselé et fruité, la finale est allongée, fraîche, fruitée, florales, avec une petite pointe d’amertume qui n’est pas rédhibitoire. Noté 15

 

P1010341

Saint Emilion : Canon 2011

Assemblage : Merlot 70%, Cabernet franc 30%, élevage 70% bois neuf

L’olfaction est assez expressive, avec des arômes de cerises mûres et fraîches, d’épices variées, de roses, et de violettes, et des notes d’élevage de qualité. L’attaque est veloutée, le vin se raffermit dans un centre d’une bonne densité, bien tenu par des tannins plus fermes et structurants, rehaussé de cerises ( pulpe et noyau) bien mises en valeur par une fraîcheur de bon aloi, qui donne du tonus et de l’allonge à une finale, un peu tannique, d’un bon maintien, fruitée, florale, avec une pointe d’amertume, que le temps adoucira. Noté 16,5

Saint Emilion : Canon 2006

P1010342

Assemblage : Merlot 80%, Cabernet franc 20%, élevage 60% bois neuf

Le bouquet s’ouvre sur des arômes de truffes noires, qui font place à l’aération à des arômes de baies rouges (cerises et groseille), légèrement épicées, nuancés de notes florales (roses) . L’attaque est souple finement charnue, la structure tannique est un peu plus ferme dans un milieu de bouche fuselé et fruité. La finale est élancée, dans une construction allongée, fraîche, aérienne, fruitée, florale, avec des notes de truffes noires. Noté 15,5

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines