Magazine Cuisine

Et vous, quel vin allez-vous déguster à Noël ?

Par Claudeoliviermarti
Dans un mois, Noël, suivit de très près par la fin de l'année 2008...Que de jolis moments et repas en perspective! Si le choix du menu peut encore attendre un peu, il n'en va pas de même pour le vin. Quel massacre que d'acheter une (très) bonne bouteille et de la servir le soir même...le vin mérite un petit temps de repos, le temps de se remettre de son transport. Un petit mois en cave, couché, rien de tel pour se faire une santé. Il est donc gentiment temps de songer à la question et d'acheter quelques bouteilles en prévision des repas à venir. Alors si vous ne savez pas encore quoi servir avec vos plats, voici donc quelques petits conseils pratiques.
Et c’est à ce moment que j’entends généralement un: “oui mais moi, j’aime pas le vin, pis en plus, j’y connais rien...” Le vin, une histoire de goût, de tradition et d’approche.
Qui a aimé et apprécié sa première gorgée de vin? Cela tiendrait presque du miracle: une boisson issue de fermentation de raisin, des goûts inconnus et de plus, un titre d’alcool qui se fait sentir...pas vraiment une boisson désaltérante et facile à boire. Et Dieu sait la qualité... Une bouteille achetée au magasin du coin pour prendre l’apéro avec les copains...Gorron supérieur à capsule ;-)
Et ensuite, c’est une question d’apprentissage, apprendre à décrypter ce breuvage qui fait tourner bien des têtes. Goûter, regoûter, découvrir d’autres appellations, d’autres cépages, d’autres façons de faire. Essayer de comprendre le vin, de jouer avec, y découvrir des senteurs associées à des souvenirs...Et un jour arrive ou l’on prend plaisir à passer du temps devant plusieurs bouteilles en se disant: Alors, lequel avec ce petit foie gras poêlé? Ce petit plus qui fera d’un repas sympathique un moment inoubliable et magique...
Une chose est sûre, pas besoin d’être un professionnel pour apprécier et se faire plaisir! Le seul mot d’ordre: Curiosité... Et nul besoin de se ruiner en acheter ce joli magnum de Petrus. On trouve de très bons vins à des prix abordables. Cependant, il n'est pas interdit de se faire et de faire plaisir à ses convives en ouvrant cette vieille bouteille de Château Lafite qui attend patiemment son heure ;-).
Blanc, rouge, champagne, Sauternes ?: A chaque type de vin son moment de gloire! On commence traditionnellement avec un vin blanc sec, voire même un champagne pétillant qui mettra nos papilles en émoi. Cependant, ce dernier pourra aussi sublimer ce merveilleux fondant au chocolat noir ou ce dessert à base de fraises.
Il faut quand même respecter un ordre croissant de puissance pour être cohérent! Vins légers au début (blanc avant le rouge), rouge léger, rouge plus tannique ou subtile et finir avec les liquoreux qui "saturent" nos papilles rapidement. Et comment fait-on avec le foie gras qu'on sert en entrée ? Tout un débat, mais 2 possibilités: Choisir un vin liquoreux puis avoir un verre de vin blanc pour la transition. Cependant, n'ouvrez pas votre précieuse bouteille de Corton-Charlemagne, cela serait dommage. Seconde possibilité, servir le foie gras avant le dessert, avant ou après le fromage...et oui, cela se fait de plus en plus!
Nous disions donc ordre croissant de puissant, mais aussi ordre croissant de qualité. Il ne faut pas regretter le vin précédant. Qu'allez vous servir après ce divin Château Mouton-Rothschild 1986 ? Rien...Ce qui ouvre aussi la question des vieux vins pour le fromage. Quel crime, stop au massacre !!!! L'acidité (lactique) du fromage tue les vieux vins qui jouent sur la complexité de leur bouquet et non pas sur la puissance. Un vin rouge jeune et vif ferait bien mieux l'affaire. C'est aussi le cas de vendanges tardives avec un léger sucre résiduel, surtout si vous aimez les fromages "bleus". Quant aux très grands vins, ils se suffisent aussi à eux même...pensez-y!
On a souvent tendance à retrouver un Sauternes au dessert. Cela va bien si le dessert n'est pas trop sucré, style sur une tarte aux poires ou pommes. Mais éviter l'opposition de force sucré - sucré. Une mousse de chocolat blanc sucrée ne sera pas mise en valeur par un vin trop mielleux...
Dernier conseil question prix: il est toujours avantageux d'acheter des millésimes récents et de les laisser vieilir en cave (ceci nécéssitant une bonne cave, il en va de soit). Les vins peuvent doubler voir tripler de prix après quelques années. Un vin de 96 acheter une 50.- Sfr (30€) en 98, coûte plus de 150.- actuellement...Cepedant, certains vins rouges (principalement Bordeaux) passent par une période dit "fermée" ou le vin n'exprime pas encore son potentiel. et peut même être "désagréable". Inutile donc d'ouvrir des bouteilles de 2007 voir 2006...2003 commence gentiment à s'ouvrir...Ce qui n'est pas le cas des vins blancs...
Tout est question de goût, il ne s'agit jamais de "règles strictes à suivre coute que coute". Le mot d'ordre dans tout ça ? Se faire plaisir et passer un bon moment, découvrir de nouvelles appellations ou cépages et échanger ses sentiments!
Et dans ce billet: Les Forts de Latour 1996, second vin du prestigieux Château Latour. Un vin dégusté à l'occasion d'un merveilleux repas avec des amis, associé à un plat de chasse. Une finesse remarquable pour un des plus beau second vin de Bordeaux dans ce millésime mythique.
Vient ensuite Le petit mouton de Mouton Rotschild 1999, second vin du Mouton Rotschild, un autre 1er cru de Pauillac dégusté en tête à tête. A nouveau une finesse et subtilité incroyable, un poème en bouche. Et je ne suis pas le seul à le dire ;-). Cette bouteille accompagné un filet d'agneau en croûte de cuchaule avec une sauce au poivre vert et pamplemouse, toute une histoire!
Et pour finir, encore un second vin, le petit Cheval 1999 (que des petits animaux ;-), second vin du mythique Château Cheval Blanc, 1er grand Cru Classé A de St-Emilion. Une des mes appelations préférées, dégusté avec des amis qui ne sont pas prêts de l'oublier. De grands vins certes, mais surtout des moments inoubliables!
Alors la prochaine fois que vous passez devant votre rayon vins et spiritueux, prenez quelques instants et soyez curieux! Curiosité certes, mais avec modération ;-)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines